Cette semaine sur ONF.ca : Des films oscarisés à voir ou à revoir

Cette semaine sur ONF.ca : Des films oscarisés à voir ou à revoir

Cette semaine sur ONF.ca : Des films oscarisés à voir ou à revoir

Le 24 février prochain aura lieu la 91e cérémonie des Oscars®, qu’il nous sera possible de voir sur nos écrans. L’occasion de saluer les productions de l’ONF qui ont gagné une célèbre statuette dorée par le passé.

Le poète danois de Torill Kove (2006)

Ce film, qui a gagné l’Oscar du meilleur court métrage d’animation en 2007, met en scène un poète parti en Norvège à la rencontre de l’écrivaine Sigrid Undset. En parallèle, le poète en panne d’inspiration réalise que certaines choses qui croisent sa route peuvent avoir beaucoup d’influence sur sa vie. On reconnaît l’univers et le style de Torill Kove, qui ont fait sa renommée et lui ont permis d’obtenir trois nominations aux Oscars.

Le poète danois, Torill Kove, offert par l'Office national du film du Canada

Ryan de Chris Landreth (2004)

Inspiré de la vie de Ryan Larkin, un animateur qui a marqué l’ONF, ce film met en avant plusieurs personnages en animation 3D qui déambulent de façon étrange. Leur apparence troublante reflète toute l’imagination et tout le talent du réalisateur, qui s’est vu récompenser de l’Oscar du meilleur court métrage d’animation en 2004.

Ryan , Chris Landreth, offert par l'Office national du film du Canada

Flamenco à 5 h 15 de Cynthia Scott (1983)

Deux professeurs de flamenco espagnols viennent donner une leçon à des danseurs de l’École supérieure de ballet. Le duo de professionnels, qui forme un couple dans la vie, partage des histoires personnelles et des anecdotes sur l’histoire du flamenco. La virtuosité de leur art, leur maîtrise et leur style de vie, mis en valeur par Cynthia Scott, ont conduit Flamenco à 5 h 15 à gagner un Oscar en 1984.

Flamenco à 5 h 15, Cynthia Scott, offert par l'Office national du film du Canada

Le château de sable de Co Hoedeman (1977)

Plus de 40 ans après sa création, il est impossible de se lasser de ce court métrage, qui a récolté un Oscar en 1978. Les animations majestueuses et le travail sonore en ont fait un classique qu’il fait bon revoir, peu importe notre âge ou notre origine. Le château de sable est, par son thème, universel.

Le château de sable, Co Hoedeman, offert par l'Office national du film du Canada

Ajouter un commentaire

Commenter