6 astuces pour vous aider à protéger vos données personnelles sur le Web

Interactif

Doit-on vraiment s’inquiéter de tout ce que le Web peut savoir sur nous? Ça dépend. En participant à la grande création collaborative que représente la série webdocumentaire Traque interdite, j’ai développé, comme plusieurs de mes collègues, une réaction paradoxale – à mi-chemin entre la curiosité de découvrir des avancées technologiques étonnantes et l’envie paranoïaque d’envelopper mon cellulaire dans du papier alu.

Découvrir tout ce que la nouvelle économie du Web sait de nous, c’est troublant. Saviez-vous que plusieurs applications mobiles accèdent à votre GPS, vos contacts ou calendrier sans que ce soit nécessaire à leur fonction (voir épisode 4)? Et que dire de Facebook, qui collecte une quantité impressionnante de données personnelles, que vous soyez membre de la plateforme ou non (épisode 3)? Pas rassurant. Surtout quand on sait que ces données ne servent pas seulement à cibler de la pub. De nombreuses entreprises proposent de s’y fier pour prédire nos comportements en tant qu’employé, débiteur, électeur, citoyen. À qui serviront nos données? Pour prédire quoi? Et que diront-elles de nous?

DNT-en-week5-2048x1152

Pourtant, c’est aussi en collaborant à la création de l’épisode 5 de Traque interdite, portant sur le Big Data, que j’ai rencontré une variété de chercheurs et d’entrepreneurs qui emploient ces quintillions de données pour repenser nos routes, réorganiser les services d’autobus à San Francisco ou aider des médecins de Toronto à surveiller les battements de cœur de bébés prématurés. Dans ce contexte, on a plutôt envie de les partager nos données – allez, voici un petit peu de moi, faites-en quelque chose pour l’humanité.

Alors : partager ou pas ses données ? La réponse se trouve peut-être dans l’entre-deux : vivre en ermite déconnecté de tout service Web (bonne chance) et choisir de donner son ADN numérique en pâture à la postérité.

6 astuces pour protéger vos données numériques

DNT-en-week4-2048x1152

Pour bien vivre avec les données que vous produisez, voici 6 astuces qui peuvent vous aider à mieux les protéger.

1. Développer une hygiène numérique. On n’y pense pas toujours, mais il y a moyen de ne pas laisser traîner ses miettes de données. Quand vous téléchargez une application, apprenez à ne pas tout accepter. On vous demande l’accès à votre micro? Si l’appli est liée à de l’enregistrement de voix, ok. Votre application « lampe de poche » demande d’accéder à vos contacts ou calendrier? C’est non.

2. Pensez aussi à fermer les applications ou fonctions que vous n’utilisez pas. Par exemple, vous êtes perdu dans la ville et avez besoin de votre géolocalisation? Super. Pensez à la désactiver une fois votre chemin retrouvé (sur Android, -> menu Localisation -> Paramètres -> désactiver. Sur Iphone -> Menu Réglages -> Confidentialité -> Localisation).

3. Certains outils de pistage, comme les cookies, sont utiles au bon fonctionnement du Web. Pour apprendre à distinguer les sites douteux, l’extension disconnect.me (employée dans Traque interdite) permet non seulement de bloquer les traqueurs indésirables, mais catégorise en plus ceux-ci : publicité, traque utile au fonctionnement du Web, analyse de visites sur un site, etc.

4. Et les tiers? L’extension Share me not permet de bloquer les boutons des réseaux sociaux intégrés dans les pages web visitées, vous permettant d’éviter de vous faire traquer par Facebook, Twitter ou Google+.

5. Ne bloquez pas les pubs! C’est paradoxal, je sais – si vous n’en pouvez plus de les voir, bloquez-les. Mais sachez que vous ne les cachez alors… qu’à vous- même. Si vous voulez comprendre comment les traqueurs vous épient, l’extension Floodwatch vous montre en un coup d’œil toutes les publicités qui vous ont ciblé au cours des derniers mois. Utile pour retracer les clics, les recherches et les sites Web qui ont servi à vous pister!

6. Curieux de savoir l’image que le Web se fait de vous? Voici un exercice amusant : si vous avez un compte Google, rendez-vous sur la page Paramètre des annonces. Vous pourrez voir si votre profil vous ressemble et vous pouvez même choisir de le corriger. Gare à vous toutefois : toute correction donnée aux traqueurs est une info de plus… pour mieux vous traquer !