Mini-leçon — Maintenant plus que jamais

Mini-leçon — Maintenant plus que jamais

Mini-leçon — Maintenant plus que jamais

Mini-leçon — Maintenant plus que jamais 

Matières scolaires :

  • Études autochtones — histoire, politique et enjeux
  • Identité/Société
  • Sciences Humaines — Enjeux contemporains

Âge : 13 ans et plus

Avertissement : Langage grossier (p. ex., « Merde! »)

Maintenant plus que jamais, , offert par l'Office national du film du Canada

Mots clés/sujets : Identité culturelle, Haïda, Massett,  revitalisation culturellepeuples autochtonesart autochtonecommunautésilience, sculpture, Colombie-Britannique 

Questions directrices Quels liens y a-t-il entre l’art et l’identité culturelle autochtonesComment l’art autochtone contribue-t-il à façonner la communauté? 

Synopsis pédagogique : Maintenant plus que jamais porte sur l’érection du premier mât totémique de l’artiste et sculpteur haïda Robert Davidson en 1969 à Massett,  en Colombie-BritanniqueLe film explore cet acte de revitalisation culturelle et ses répercussions sur une communauté, et laisse à des voix haïdas le soin de raconter une histoire touchant leur nationRéalisé par le cinéaste haïda Christopher Auchter, il nous  communique les réflexions de Robert et des membres de la communauté à l’occasion de cette manifestation mémorable : le premier mât totémique érigé sur l’archipel Haida Gwaii en près d’un siècle.  

À 4:10, Robert exprime ses sentiments à la vue du tronc d’arbre qu’il s’apprête à sculpter. N’ayant jamais travaillé sur un matériau de cette dimension, il est terrifié. «Merde!» se dit-il.  

Pour les besoins des discussions prévues dans le cadre des activités d’apprentissage suggérées ci-dessous, il serait utile de posséder certaines connaissances sur l’interdiction du potlatchles pensionnats indiens et la colonisation. Ces discussions portent sur la revitalisation et la résilience de la communauté 

Vous pouvez étendre l’apprentissage en situant le film et le point de vue qui y est adopté, par exemple en approfondissant les connaissances sur Haida Gwaiisur la Nation haïda ou sur lœuvre de Robert Davidson. L’artiste a récemment fait équipe avec sa fille, Sara Davidson, pour la publication d’un ouvrage intitulé Potlatch as Pedagogy: Learning through Ceremony (disponible uniquement en anglais).

Activité1 – Réfléchir et communiquer 

Extrait #1 (3 min 8 s)

Demandez aux élèves de former des équipes de deux et de se communiquer à tour de rôle leurs réponses aux questions qui suivent.  

Imaginez un monde où l’art n’existe pas: à quoi ce monde ressemblerait-ilQuelle impression cela ferait-il? Quelles seraient les conséquences sur la communauté?  

Approfondir  

  • Regardez le film en gardant à l’esprit les questions qui suivent. 
  • Quelles stratégies Robert a-t-il utilisées pour acquérir des connaissances? 
  • Qui a aidé Robertet comment ces personnes l’ont-elles aidé? 
  • Quelle incidence sa démarche a-t-elle eue sur la communauté? 
  • En quoi cela se rattache-t-il au thème de la revitalisation culturelle et au titre du film, Maintenant plus que jamais? 

Activité2 – Activité à faire en classe : quatre quadrants

Extrait #2 (5 min 5 s)

Robert se voit offrir la possibilité de soulever le mât totémique au moyen d’une grue, mais la communauté préfère «faire comme avant». Pourquoi est-ce significatifRéfléchissez à ce que représente, sur le plan technique, le fait d’ériger le mât totémique sans l’aide d’une grue et à ce qu’implique ce choix pour la communauté, pour l’esprit de collaboration et pour la tradition. 

Pliez une feuille de papier en quatre carrésDans les deux premiers carrés, dessinez ou décrivez le processus par lequel on érige le mât totémique en faisant «comme avant». 

Dans le troisième carré, dressez la liste des sentiments, des pratiques et des forces qu’a retrouvés la communauté le jour où elle a érigé le mât 

Dans le quatrième carré, réfléchissez aux sentiments ou aux pensées qui vous habitent après avoir vu le film 

Approfondir  

En équipes de deux à quatre, discutez des citations présentées ci-dessous en vous servant des questions qui suiventCentrez votre réflexion sur ce que ressentent les membres de la communauté jusqu’au moment où le mât totémique est élevé.  

  • Quels liens y a-t-il entre l’art autochtone et l’identité culturelle autochtone?  
  • En quoi l’art autochtone contribue-t-il à façonner la communauté? 
  • Comment la culture et le savoir se transmettent-ils? 

9:249:46: Robert Davidson: «Jusqu’à ce moment, j’ignorais à quel point cette cérémonie s’incarnait dans l’art. Mes grands-parents et les membres de leur génération se sont réunis. Ils nous ont raconté des histoires, et c’est le cœur de ces histoires qui a créé la marche à suivre.»  

8:50Tsinii à Robert, lorsqu’ils commencent à déplacer le mât : «Robert, ce mât totémique ne t’appartient plus. Il est à eux maintenant.»  

Activité 3 – Réflexion écrite

Extrait #3 (3 min 9 s) 

Réfléchissez à ces questions et rédigez votre réponse : Qu’est-ce que la revitalisation culturelleQuelles sont les répercussions de la revitalisation culturelle sur la communauté et sur l’identité culturelle? 

Servez-vous des citations et des extraits qui suivent pour guider votre réflexion.  

4:585:15Ce que Robert ressent lorsqu’il trouve une vieille boîte de rangement dans la communauté : «J’étais tellement fasciné par cet objet, le seul qui ait survécu à toute cette période sombre.» 

7:007:23: Robertà propos de Gaagiit: «Je reconnais en lui l’esprit de notre peuple, trop puissant pour mourir. C’est pour ça que nous sommes toujours là.» 

Approfondir  

Les pratiques culturelles consistant à sculpter des mâts totémiques et à organiser des potlatchs ne se sont pas perdues : les membres de la communauté en ont été privés! Mais ils ont fait preuve de résilience et ont perpétué ce savoir jusqu’à ce que la loi ne leur interdise plus d’en faire usage 

Effectuez une recherche sur l’interdiction du potlatch et discutez avec l’ensemble du groupe des conséquences qu’a eues la présence du clergé sur la communauté 

Pourquoi la connaissance de l’histoire importe-t-elle lorsqu’il s’agit de faire le récit de la revitalisation culturelle? 

En quoi cela se rattache-t-il à la phrase «Imaginez un monde où l’art n’existe pas»? 

Comment les gens ont-ils été en mesure de préserver leur culture? 

7:307:58: Robert: «Quelques personnes nous demandaient : Pourquoi faire revivre des choses anciennes? Mais c’était leur douleur qui parlait. La douleur de ce qu’elles avaient vécu.» 

7:58: Robert: «J’ai pleuré en entendant ça, mais ça ne nous a pas empêchés de continuer.» 

0:430:58: Robert présente le contexte de ce qu’était le village avant 1964, mais, auparavant, il interroge une aînée : «J’ai demandé à Nonnie s’il y avait déjà eu des mâts totémiques au village au cours de sa vie. Elle a répondu Non. Et elle est née en 1895.» 

1:262:17L’aîné Joe Weir se rappelle les instructions du clergé et ce qu’il est advenu des mâts totémiques du village «Les membres du clergé nous ont dit que, si on ne les détruisait pas, on n’irait jamais au ciel.» 

Activité d’approfondissement

Visionnez le film d’Eugene Boyko This Was the Time (en anglais seulement), réalisé en 1970 à l’ONF, et demandez aux élèves dans quelle mesure le réalisateur Christopher Auchter réussit, en remixant ce film, à déconstruire la vision coloniale véhiculée par ces archives.

Enseignante-ressource en éducation autochtone, Noelle Pepin s’emploie à élaborer un curriculum et une expérience d’apprentissage bien adaptés sur le plan de la culture et conformes au mandat de l’éducation autochtone et aux accords locaux en matière d’éducation. Elle travaille dans l’ensemble du district scolaire 57, à Prince George, en Colombie-Britannique, en collaboration directe avec le personnel du district, les partenaires du milieu de l’éducation et les titulaires de droits ancestraux autochtones. Son objectif : assurer une harmonisation authentique des contenus et des pédagogies autochtones avec le curriculum, les méthodes d’évaluation, le matériel pédagogique et les environnements d’apprentissage. Noelle Pepin est en outre une présentatrice et une rédactrice de contenus chevronnée du Réseau d’enseignants et enseignantes ONF.

To read this post in English, click here.

Découvrez d’autres mini-leçons | Visionnez des film éducatifs sur ONF ÉducationAbonnez-vous au l’infolettre | Suivez ONF Éducation sur Facebook | Suivez ONF Éducation sur Twitter | Suivez ONF Éducation sur Pinterest

Ajouter un commentaire

Commenter