Mini-leçon – La grande relance – Espace de vie

Mini-leçon – La grande relance – Espace de vie

Mini-leçon – La grande relance – Espace de vie

Mini-leçon : La grande relance – Espace de vie

Thèmes abordés : Questions environnementales, géographie humaine, ressources naturelles, territoire : urbain, film d’animation, film documentaire, consumérisme, défis environnementaux, environnement et technologie

Âge recommandé : Dès 11 ans

La grande relance – Espace de vie, Lillian Chan, offert par l'Office national du film du Canada

Mots clés/sujets : Permanence, design, systèmes urbains, réinvention, empreinte environnementale, changement massif

Question directrice : À quoi pourrait ressembler une ville aménagée pour donner la priorité à toutes les formes de vie et pas seulement aux êtres humains ?

Synopsis pédagogique : S’appuyant sur les idées et la narration du designer Bruce Mau, Espace de vie de Lillian Chan est un film inspirant qui nous met au défi d’examiner de manière critique tout ce qui nous entoure à travers le prisme de l’aménagement urbain. Espace de vie est l’un des quatre films qui composent la série La grande relance de l’ONF. Bien que la notion de paysage urbain soit au cœur des enjeux abordés dans le court métrage, les principes qui le sous-tendent vont bien au-delà de l’aménagement urbain. Comme les autres films de La grande relance, Espace de vie est un avertissement pour l’humanité. Il nous ouvre les yeux sur les effets indirects de l’activité humaine sur notre planète et envisage un avenir qui valorise le bien-être de toutes les formes de vie*.

La sensibilité et la détermination qui transparaissent dans tous les aspects du film comptent parmi les grandes qualités d’Espace de vie. Pour que le court métrage soit le plus instructif possible, il peut être utile que vos élèves le regardent dans son intégralité avant d’entreprendre les activités ci-dessous. Celles-ci portent sur différents extraits du film et peuvent aider vos élèves à mieux comprendre ses idées directrices.

Le modèle de guide d’activités Google Slides est conçu pour aider vos élèves à réaliser les activités qui suivent. À chaque activité correspond une diapositive ayant pour but de les aider et de les amener à participer.

* Renvoie à ce que dit Bruce Mau dans le film : « Le 20e siècle fut à propos de nous, se concentrant sur le bien-être de l’humanité. Le 21e siècle se concentrera sur le bien-être de la vie même… Toutes les formes de vie. »

Activité 1 : Permanence et réinvention

« Résultat net : quelques milliards de nouvelles personnes ne seront pas tributaires de notre ancien mode de vie stupide. Des façons de faire qu’on croyait permanentes se prêteraient bien à une réinvention. » 

Demandez à vos élèves de réfléchir aux questions ci-dessous en regardant le premier extrait du film. Demandez-leur de noter ce qui leur vient à l’esprit pendant le visionnage.

  • Selon vous, qu’est-ce qui fait qu’une chose semble statique, immuable ou permanente ?
  • Pourquoi des inventions aussi polluantes que le moteur à combustion sont-elles si difficiles à repenser ?

La grande relance – Espace de vie, Lillian Chan, offert par l'Office national du film du Canada

Extrait à regarder (0:00-1:30)

Demandez à vos élèves de vous donner un exemple d’élément permanent (ou choisissez-en un dans la liste fournie ci-dessous). Lorsqu’ils ont mentionné une idée, une invention ou autre, indiquez-la dans le modèle Google Slides ou demandez-leur de noter pourquoi cette idée ou invention semble difficile à changer. Donnez à vos élèves quelques minutes pour trouver, seuls ou en équipe de deux, quelque chose qui pourrait remplacer l’élément apparemment permanent dont il est question. Prévoyez du temps pour que les élèves fassent part de leurs réflexions au reste de la classe avant de passer à l’activité suivante.

Idées, inventions, notions qui semblent immuables ou permanentes

  • Production de pétrole
  • Dépotoirs
  • Voyages aériens
  • Semaine de travail de cinq jours
  • Agriculture à grande échelle/industrielle
  • Emballages alimentaires en plastique

Résumé

Notre perception de ce qui est permanent ou immuable est liée à notre façon de voir le monde qui nous entoure. Nous portons toutes et tous en nous des histoires qui nous aident à donner un sens au monde, qui orientent nos perceptions et nos interactions avec nos environnements. Pour comprendre la nécessité de se réinventer, il faut réfléchir aux questions suivantes : Qui pourrait bénéficier du fait que les choses restent comme elles sont ? Qui pourrait bénéficier d’un changement de façons de faire ? Poser ces questions peut aider les élèves à voir que la notion de permanence tient peut-être davantage à des valeurs qu’au fait qu’un changement soit possible ou non.

Activité 2 : Réinventer notre empreinte

« Par exemple, les déchets. Bien sûr qu’on produit des déchets ! Et ça va continuer [rire]. Non, justement ! Non ! Il faut trouver une solution. »

Demandez à vos élèves de réfléchir aux questions ci-dessous en regardant le deuxième extrait du film. Demandez-leur de noter ce qui leur vient à l’esprit pendant le visionnage.

  • Si nous réfléchissions aux conséquences de notre activité sur toutes les formes de vie de la planète, pourquoi devrions-nous aborder différemment des enjeux comme la production de déchets ?
  • Que veut dire « concevoir dans un cycle en continu » ? Pouvez-vous donner des exemples de choses conçues en cycle continu par l’être humain ?

La grande relance – Espace de vie, Lillian Chan, offert par l'Office national du film du Canada

Extrait à regarder (1:31-2:35)

Décrivez une activité dont vous pensez qu’elle a une incidence positive sur notre environnement, par exemple le covoiturage ou le vélo pour se rendre au travail. Que faudrait-il faire pour inciter davantage de personnes à entreprendre des activités semblables afin d’en maximiser les effets positifs ? Faites part de vos réflexions à la classe ou utilisez le modèle de Google Slides pour exposer vos idées.

Résumé

Tout comme Greta Thunberg a rappelé au monde entier, lors du Sommet de la jeunesse sur le climat des Nations Unies, que « nous, les jeunes, nous avons fait la preuve que nous sommes unis, que rien ne pourra nous arrêter », nous devons rappeler à nos élèves que, pris collectivement, leurs gestes peuvent entraîner un « changement massif ». Dans son ouvrage intitulé 24 Principles for Designing Massive Change in Your Life and Work, Bruce Mau pousse plus loin cette façon de voir les choses lorsqu’il nous invite à reconnaître que tout ce que nous faisons a un effet multiplicateur indirect sur ce qui nous entoure. Par conséquent, chaque personne doit commencer à assumer, à titre individuel, la responsabilité de ce que nous faisons collectivement. Nos élèves ont suffisamment d’imagination pour que le changement se produise, et nous devons les guider afin qu’ils se perçoivent comme faisant partie du tout.

Activité 3 : Imaginer un avenir différent

« On construit ce qu’on peut imaginer. La technologie suit l’imagination. Si une chose est familière, il faut chercher ailleurs. »

La grande relance – Espace de vie, Lillian Chan, offert par l'Office national du film du Canada

Extrait à regarder (2:35-3:33)

Après avoir regardé le dernier extrait avec vos élèves, laissez-les réfléchir seuls quelques minutes. Posez-leur la question directrice : À quoi pourrait ressembler une ville aménagée pour donner la priorité à toutes les formes de vie et pas seulement aux êtres humains ? Demandez à vos élèves de noter quelques idées sur ce qu’ils envisageraient comme aménagements dans une ville qui valorise toutes les formes de vie. N’hésitez pas à utiliser à nouveau le modèle de Google Slides pour cette activité. Demandez à vos élèves de faire part de leurs idées à toute la classe ou d’en discuter en équipe.

Résumé

Selon un principe de Bruce Mau relatif au « changement massif », nous ne sommes pas détachés de la nature ni au-dessus d’elle. Lorsque nous examinons notre réalité actuelle, composée de magasins-entrepôts et de vastes superficies de terres arables converties en lotissements tentaculaires, il est manifeste qu’il faudrait un changement massif pour déplacer les priorités actuelles de domination de la nature vers un développement responsable en communion avec la nature. Lorsque vous guiderez vos élèves dans le volet Passer à l’action de la leçon, amenez-les à considérer le partenariat avec la nature comme un élément essentiel de l’aménagement de leur nouvelle ville.

Passer à l’action : la ville de l’avenir

« Les enfants sont les meilleurs agents du changement. Quand ils en saisissent la logique, ils ne voient pas pourquoi on s’en tiendrait à notre mode de vie stupide. »

Demandez à vos élèves de concevoir un prototype de ville de l’avenir ou un aspect d’une ville de l’avenir tel que le transport ou la gestion des déchets. Stimulez leur réflexion en passant en revue certaines des idées retenues par la classe dans le cadre de l’activité 3. Expliquez à vos élèves comment créer leur prototype en leur donnant des choix, par exemple faire un croquis, construire une maquette en trois dimensions ou rédiger un ou plusieurs paragraphes décrivant ce à quoi pourrait ressembler une ville de l’avenir.

 

To read this post in English, click here.

Découvrez d’autres mini-leçons | Visionnez des film éducatifs sur ONF ÉducationAbonnez-vous au l’infolettre | Suivez ONF Éducation sur Facebook | Suivez ONF Éducation sur Twitter | Suivez ONF Éducation sur Pinterest

Ajouter un commentaire

Commenter