Mini-leçon – La montagne de SGaana

Mini-leçon – La montagne de SGaana

Mini-leçon – La montagne de SGaana

Mini-leçon – La montagne de SGaana

Thème : Association du récit à un lieu

Âge : de 7 à 10 ans

La montagne de SGaana, Christopher Auchter, offert par l'Office national du film du Canada

Mots clés/sujets : Récit, tradition orale, Haïda, Haida Gwaii, biodiversité, rôle lié au sexe

Question directrice : Comment le lieu et la culture sont-ils présents dans le récit ?

Résumé : La montagne de SGaana est un court film aux images fantastiques. Le cinéaste haïda Christopher Auchter entremêle l’animation traditionnelle et les formes de l’art haïda pour raconter l’histoire d’une jeune femme qui plonge dans le monde des esprits afin de secourir un jeune homme. Le film offre des possibilités d’activités stimulantes, puisqu’on peut le visionner à plusieurs reprises et y découvrir chaque fois un élément qu’on n’avait pas remarqué jusque-là.

Quelques mots sur les Haïdas

Les Haïdas sont un peuple autochtone dont les territoires insulaires se trouvent situés au large de la côte ouest du Canada et dans les régions du sud de l’Alaska. L’archipel s’appelle aujourd’hui Haida Gwaii, ce qui pourrait se traduire par « îles du peuple ». À une certaine époque, on lui donnait toutefois le nom de Xaadlaa gwaayee, ou « sortir de l’ombre », ce qui convenait parfaitement à son emplacement, au cœur de la plus vaste forêt pluviale tempérée qu’il reste dans le monde. L’archipel Haida Gwaii avait auparavant été nommé « les îles de la Reine-Charlotte » en l’honneur du navire d’un explorateur britannique qui y avait accosté en 1787. Les territoires de la nation haïda ont été renommés en 2009.

Activité 1 : Établir des liens

Dans le film, la couverture que tricote la femme-souris ressemble à une couverture chilkat, un vêtement de cérémonie réservé aux occasions particulières. Ces couvertures étaient faites de laine de chèvre de montagne tissée sur une trame de fil d’écorce de cèdre. La préparation de la laine nécessitait de trois à quatre mois et il fallait parfois des années pour réaliser la couverture. Les dessins dont elle était ornée avaient une signification particulière et étaient associés à la tradition orale, tout comme un document historique.

Matière à réflexion

Comment les dessins de la couverture se transforment-ils tout au long du film ? Quels liens peut-on établir entre ces dessins et les actions des protagonistes de l’histoire ?

Discutez tous ensemble ou en petites équipes.

Approfondir

La ligne de contour de la côte nord-ouest du pays figure dans le tissage de la couverture, ainsi que sur certaines images du film, par exemple aux minutes suivantes : 2:06, 2:40-3:07, 3:14 (loutre), 4:51, 8:41 et 9:02.

Quels liens peut-on faire entre les dessins de la ligne de contour de la côte nord-ouest et le processus de création du film (p. ex., le scénario, les images qui racontent une histoire) ?

Effectuez une recherche sur l’auteur haïda Michael Nicoll Yahgulanaas et sur la façon dont il utilise la ligne de contour dans ses séries de mangas haïdas.

Pour de plus amples renseignements sur le tissage de la couverture chilkat, voyez la vidéo de la tisserande tlingit Lily Hope.

Activité 2 : Réfléchir et communiquer

Demandez aux élèves de former des équipes de deux pour les besoins de l’activité suivante, puis de faire part de leur réflexion à l’ensemble de la classe.

Comment fait-on pour savoir ce qui se passe entre les protagonistes quand il n’y a pas de dialogue (lorsque les personnages ne se parlent pas entre eux) ?

Rédigez un dialogue pour la scène de cet extrait. Attribuez des noms aux protagonistes. À votre avis, que se diraient-ils et pourquoi ?

Approfondir

Qui raconte cette histoire ? Demandez aux élèves d’effectuer une recherche afin d’en apprendre plus sur le réalisateur du film et d’où il vient.

Pourquoi importe-t-il de savoir qui raconte l’histoire et d’où vient celle-ci ?

Activité 3 (activité de classe) : établir des liens avec le lieu

Examinez la thématique des animaux dans le film. Quels liens peut-on faire entre le film et la biodiversité de Haida Gwaii ?

Demandez aux élèves de dessiner l’un des animaux qu’ils ont vus dans le film (ils sont énumérés ci-dessous), puis invitez-les à montrer leur dessin à la classe. Si certains d’entre eux dessinent le même animal, proposez-leur de faire équipe pour chercher trois faits à propos de cet animal.

  • Flétan
  • Épaulard (orque)
  • Loutre
  • Colibri
  • Hermine
  • Méduse
  • Souris

Approfondir

Demandez aux élèves de chercher ce que symbolise leur animal dans la culture haïda et de comparer le résultat de leur recherche avec les faits recueillis à propos de cet animal.

 

To read this post in English, click here.

Découvrez d’autres mini-leçons | Visionnez des film éducatifs sur ONF ÉducationAbonnez-vous au l’infolettre | Suivez ONF Éducation sur Facebook | Suivez ONF Éducation sur Twitter | Suivez ONF Éducation sur Pinterest

Ajouter un commentaire

Commenter