L’École de l’Océan : l’apprentissage par immersion

L’École de l’Océan : l’apprentissage par immersion

L’École de l’Océan : l’apprentissage par immersion

Ce billet a été écrit par Andrea Nazarian. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

L’École de l’Océan, un outil en ligne gratuit, fait bouger les choses en classe et passionne la génération montante de chefs de file, de militants et de partisans se portant à la défense de l’océan.

Vaste, complexe, fascinant : l’océan est un espace que peu d’entre nous connaissent vraiment. Si quelques privilégiés ont eu la chance de l’étudier lors d’excursions de plongée ou de séances d’exploration sous-marine, nombreux sont les apprenants qui n’ont pu connaître une telle proximité avec le grand bleu.

Le projet de l’École de l’Océan a pour mission de remédier à la situation en proposant une formidable expérience d’apprentissage des milieux marins, qui se déroule dans la salle de classe. Il intègre des images sous-marines à couper le souffle, des exercices d’apprentissage et des récits multimédias interactifs dans un outil pédagogique absolument extraordinaire.

J’ai entendu parler de cette initiative hors du commun par ma cousine Arlette Boghoskhan, laquelle travaille à l’Office national du film (ONF) à Montréal et me transmet régulièrement de l’information sur les projets qu’elle estime susceptibles de m’intéresser. Comme j’aime à la fois la mer et tout ce qui fait appel à la création, l’École de l’Océan m’a captivée dès l’ouverture du courriel d’Arlette.

Cet outil d’apprentissage n’a rien d’ordinaire! Il tire parti de la force des récits en réalité virtuelle et en réalité augmentée, ainsi que de la vidéo à 360 degrés pour procurer aux élèves une expérience d’apprentissage vraiment amusante et immersive. Fruit d’une initiative conjointe entre l’ONF et l’Université Dalhousie, l’École de l’Océan résulte du travail acharné et de la collaboration d’une équipe formée de scientifiques dévoués, de cinéastes talentueux et d’éducateurs passionnés.

L’École de l’Océan invite les élèves à former des « équipages », à faire appel à leur pensée critique et à atteindre un consensus dans le cadre de leur interaction avec le matériel d’apprentissage. Des modules portant sur des sujets comme les habitats en santé, les populations à protéger et les écosystèmes en évolution guident les élèves en leur proposant des exercices et des projets axés sur la démarche d’enquête et conçus pour s’intégrer à Google Classroom.

Les apprenants suivent un parcours interactif qui les renseigne sur la relation symbiotique entre les humains et l’océan, sur les merveilles et les vulnérabilités de l’écosystème sous-marin, ainsi que sur les mesures qu’eux-mêmes peuvent prendre — à titre de citoyens instruits — pour contribuer à la protection de cet écosystème. L’École de l’Océan vise non seulement à former ses utilisateurs, mais également à leur donner la possibilité de se fixer des objectifs réalisables : voilà ce qui en fait un projet aussi unique!

Désormais, l’interaction avec l’océan n’est plus l’apanage des plongeurs ou des biologistes de la vie marine. L’École de l’Océan a pour mission d’étendre la connaissance des milieux marins à l’ensemble de la planète, et j’invite les apprenants de tout âge à plonger sans retenue.

Ajouter un commentaire

Commenter