Pause ONF | Troisième épisode : Alexandra Lemay

Pause ONF | Troisième épisode : Alexandra Lemay

Pause ONF | Troisième épisode : Alexandra Lemay

La réalisatrice Alexandra Lemay prépare actuellement son deuxième film d’animation en volume, qui s’inspire de sa propre relation avec sa mère. Elle nous en parle dans le troisième épisode de Pause ONF.

Bien que le court métrage comporte une part d’autofiction, il laisse aussi beaucoup de place à l’imagination. Car, selon les dires de la cinéaste, si elle s’était inspirée directement et uniquement de sa mère et de sa relation avec elle, le résultat aurait été absolument chaotique, puisque cette dernière a cinq enfants biologiques, cinq autres en tant que parent d’accueil et elle possède… dix chiens! Voici un avant-goût de Bêtes de famille.

⏸️ Pause ONF ⏸️ Alexandra Lemay

⏸️ Pause ONF ⏸️Faites connaissance avec Alexandra Lemay (et sa maman) sur le plateau de son nouveau projet en stop-motion, "Bêtes de famille"! 🦖#ONF #PauseONF #AlexLemay #animation #animationONF

Posted by ONF on Friday, May 25, 2018

Un film pour faire du bien

Alexandra Lemay a adopté une approche décomplexée et humoristique en exposant les petits défauts que peuvent avoir nos êtres chers, ce qui n’empêche pas son film d’être aussi touchant et sérieux.

Les marionnettes, le décor et les détails présents dans Bêtes de famille sont absolument bluffants! Tout est très coloré, et le réalisme de l’animation rend le court métrage extrêmement vivant. Des objets de tous les jours aux souvenirs accrochés aux murs en passant par le mobilier et les jouets, rien n’est laissé au hasard. En ce sens, l’univers d’Alexandra Lemay rappelle celui de Wes Anderson, avec ses films d’animation en volume tels Fantastic Mr. Fox et, plus récemment, Isle of Dogs.

Actuellement en production, Bêtes de famille (Freaks of Nurture) verra le jour bientôt. Restez à l’affût! En attendant, voici son court métrage Dernier cri, réalisé en 2014 :

Dernier cri, Alexandra Lemay, offert par l'Office national du film du Canada

Ajouter un commentaire
  1. Bravo, Alexandra Lemay, beau travail d’animation en volume sensible et comique

    — Christine Hamel,

Commenter