5 films pour célébrer l’Acadie

5 films pour célébrer l’Acadie

5 films pour célébrer l’Acadie

Bonne fête nationale à tous les Acadiens et Acadiennes! Cette journée nous invite à célébrer, mais nous convie aussi à un devoir de mémoire face aux nombreuses luttes pour la survie de cette culture. C’est également une occasion de souligner la détermination et l’esprit de ce peuple, qui continue encore aujourd’hui d’être une source de fierté et d’inspiration.

Voici donc 5 films qui mettent en valeur la richesse de ce patrimoine.

Faites du bruit pour l’Acadie!

1. Les héritiers du club

Faites la rencontre d’un groupe d’amis et d’artistes, fougueux et passionnés, prêts à tout pour faire revivre l’ancien club des jeunes de leur communauté. Suivez-les à travers ce documentaire exceptionnel de la cinéaste acadienne Renée Blanchar. Ancré dans le présent, tout en tirant les leçons du passé, ce film chaleureux et touchant nous invite à réfléchir sur la transmission de notre patrimoine. Pour vous donner un avant-goût, visionnez au moins la sympathique bande-annonce.

Les héritiers du club, Renée Blanchar, offert par l'Office national du film du Canada

2. L’Acadie, l’Acadie?!?

Les nostalgiques du Printemps érables se retrouveront dans cet excellent documentaire signé par deux génies incontournables du cinéma : Pierre Perrault et Michel Brault. Tourné dans les coulisses de l’Université de Moncton (Nouveau-Brunswick), ce film nous plonge littéralement dans le feu de l’action. Caméra à l’épaule, les cinéastes se sont immiscés au coeur des manifestations et des assemblées générales afin de suivre pas à pas l’évolution des revendications du mouvement étudiant pour obtenir le bilinguisme dans les services municipaux (dans une province où 40 pour cent des gens s’expriment en français). Grâce aux nombreux témoignages, ce long métrage saisit avec brio la complexité des enjeux et rend hommage à la détermination des étudiants, qui s’étendra à une majorité d’Acadiens, après des siècles de défaitisme et de résignation.

L'Acadie, l'Acadie?!?, Michel Brault et Pierre Perrault, offert par l'Office national du film du Canada

3. Tintamarre – La piste Acadie en Amérique

Revisitez l’histoire de l’Acadie à travers ce film d’André Gladu, qui met en lumière le combat que mènent les Acadiens pour la survie de leur culture et la réhabilitation de leur mémoire collective. Ce peuple crée un réel tintamarre afin de dire au monde qu’il existe toujours…

Tintamarre – La piste Acadie en Amérique, André Gladu, offert par l'Office national du film du Canada

4. Éloge du chiac

Est-il souhaitable de continuer à parler chiac? Est-il possible de ne plus le parler? Comment améliorer un tel langage? Le cinéaste Michel Brault s’est penché sur la question. Réalisé sous forme de conversations entre une jeune institutrice d’une école française de Moncton et ses élèves, Éloge du Chiac montre les difficultés que vivent les francophones du Nouveau-Brunswick pour sauvegarder leur langue dans une société où l’anglais prime partout depuis des siècles. Un très beau documentaire qui donne à réfléchir et qui est encore d’actualité.

Éloge du chiac , Michel Brault, offert par l'Office national du film du Canada

5. Pimp ma botte

Quoi de mieux pour entamer les célébrations qu’un film d’animation entièrement conçu en chiac? Peaufinez votre accent acadien avec cette parodie désopilante de l’émission « Pimp my ride », coréalisé par Alexandre Bilodeau du groupe Radio Radio.

Pimp ma botte, Marc Daigle, offert par l'Office national du film du Canada

Bonne fête nationale à tous les Acadiens et Acadiennes et bon cinéma!

Ajouter un commentaire

Commenter