En direct de l’Animafest de Zagreb – Jour 1

Pendant tout le Festival ANIMAFEST de Zagreb, la réalisatrice du film La formation des nuages, Marie-Hélène Turcotte, blogue en direct de Zagreb. -MS

01 juin : jour 01 : ANIMAFEST : Grand competition 01

La fête débute à 20 h avec l’ouverture du festival au Kino Europa, la plus grande salle du festival, suivit du programme Grand competition 01. Trois films ont attiré mon attention dans ce programme :

  • I was crying out at life. Or for it, un film de Vergine Keaton, France, (2009, 9 min) pour l’aspect formel du film basé sur des gravures du 19ième siècle (technique : gravures et computer animation).
  • Mon second coup de cœur s’intitule JAM, de Mirai Mizue, Japon (HD, 2:50 min, un film court bien rythmé où les caractères abstraits issus de son inconscient, dit-il, s’accumulent et se déplacent dans toutes les directions, telles des autos tamponneuses. Vue du dessus, on peut aussi voir un rapprochement avec le jeux vidéo, entre le rythme et le mouvement. Pour la réalisation de ce film Mirai a fait plusieurs sessions d’improvisation avec sons et images animées, des jam sessions comme il les appelle. Il travaille le son avec son frère qui est compositeur. Mirai dessine sur papier, il applique la couleur au stylo bille. Bien que les caractères soient issus de son imaginaire, on sent l’influence de l’art traditionnel japonais. L’esthétique du film m’a fait aussi penser à certaines estampes amérindiennes et inuits (Morrisseau).
  • Tussilago de Jonas Odell raconte une histoire intéressante, celle de l’ex-petite amie de Kröcher, un terroriste de l’Allemagne de l’ouest. À voir.

Le programme de la première compétition était bien composé. Chapeau au comité de sélection pour l’équilibre des programmes jusqu’à maintenant.

Dans le programme 01 de la compétition étudiante, quelques films ont retenu mon attention : Deux regards de Kagmin Kim, Rabbit Punch de Kristian Andrews et Žila Života d’Angela Steffen, tous de très beaux films.

À Zagreb, c’est le temps des fraises et des cerises. L’organisation du Festival est impeccable. Les rencontres entrent réalisateurs sont multiples.

Ma première projection a eu lieu le 2 juin à 22h, au Kino Europa, dans la grande salle du festival, tout suite après le programme Grand competition 2.

La projection s’est très bien passée. Elle était belle. Je vous donnerai plus de détails demain, avec des photos, après la deuxième et dernière projection au Kino Tuškanac à 22h. Je peux tout de suite vous dire que les séances de 20h de Grand competition font salles comblent au Kino Europa et que les séances de 22h attirent beaucoup moins de monde. J’ai quand même eu un auditoire de qualité, qui occupait le tier de la grande salle. Je ne sais pas combien de personnes cela fait, mais ce n’est pas si mal pour 22h. Je vous dis à demain. Bonne nuit.

Ajouter un commentaire

Commenter