Monique Simard rend hommage à son ami Roger Blais (1917-2012)

Films
Monique Simard, directrice générale du Programme français de l’Office national du film du Canada, honore la mémoire de Roger Blais, producteur, cinéaste et artisan de l’ONF, décédé le 9 novembre dernier à l’âge de 95 ans.

Le départ de Roger Blais m’attriste. C’était un homme étonnant qui a été actif et vif pendant si longtemps. Il avait toujours de multiples anecdotes à raconter sur l’ONF, sur l’Expo 67… et bien sûr, sa version des choses et de l’histoire.

Il ne manquait pas une assemblée de la Cinémathèque et avait toujours quelque chose à dire. Son engagement et son attachement à la production francophone étaient solides.

Encore, le printemps dernier, nous nous sommes retrouvés à la Biosphère pour célébrer le 45e anniversaire d’Expo 67, où Roger Blais était délégué à la cinématographie et moi, toute jeune, hôtesse au Pavillon de la Jeunesse. Nous avons eu une dernière occasion de rire un brin.

– Monique Simard

Monique Simard et Roger Blais. Photo : Sébastien Ventura, avec l’aimable courtoisie de la Fondation Expo 67.

Extrait du communiqué officiel de l’ONF :

« Figure marquante de l’ONF, Roger Blais a produit et réalisé de nombreux courts et longs métrages, des bandes publicitaires et des documentaires. C’est à lui qu’on doit, entre autres, les titres Fridolinons (1945), Voyage royal (1951), Les moines de Saint-Benoit (1951) et Les aboiteaux (1955).

En 1964, il est délégué de l’ONF et représente le gouvernement fédéral en qualité de directeur et coordonnateur audiovisuel à Expo 67, où il coordonne et dirige quelque 5000 productions audiovisuelles. Par la suite, Roger Blais occupe différents postes administratifs à l’ONF et tourne Monsieur John Grierson (1973), un documentaire sur le fondateur de l’institution.

Sa parole, son savoir et son action, qui se sont étendus au-delà de l’ONF, lui auront permis de partager son expérience et de réaliser plusieurs accomplissements même après sa retraite, en 1980. Il a d’ailleurs été reçu officier de l’Ordre du Canada (2000) et fait chevalier de l’Ordre national du Québec (2005); nommé deux fois Citoyen d’honneur de la Ville de Dorval; honoré par la Ville de Montpellier pour son travail à Expo 67, et par le président Abdou Diouf du Sénégal pour son rôle auprès du Consortium de communications audiovisuelles en Afrique (1980). »

Vous pouvez visionner plusieurs films de Roger Blais sur ONF.ca.

Biographie complète

+++

Photo d’en-tête : Roger Blais et Francine Lamarche révisent un scénario dans l’auditorium principal de l’ONF, à Montréal. Crédits : Chris Lund, 1956. ONF. Tous droits réservés.