Enseigner le phénomène de la puberté

Enseigner le phénomène de la puberté

Enseigner le phénomène de la puberté

Enseigner le phénomène de la puberté, en particulier à des adolescents qui en sont à cette étape, n’est ni facile ni enviable. Cette période est de loin la plus déstabilisante que nous traversons au cours de notre vie. Aider les jeunes à comprendre les changements qui surviennent dans leur corps, leurs niveaux hormonaux et leurs processus mentaux tient parfois du tour de force.

Nous vous offrons une sélection de trois films qui faciliteront vos conversations sur la puberté et sur les effets qu’elle produit, tant chez ceux et celles qui la vivent que chez leurs proches. Destinés aux élèves du niveau intermédiaire ou secondaire, ces films sont suffisamment captivants (l’un d’eux séduit par son côté kitsch) pour soutenir leur attention. Un guide pédagogique accompagnant chaque production propose des activités éducatives et vous aide à déterminer à quelle partie de votre curriculum le film s’intègre le mieux.

Grande fille

Grande fille!, Hélène Choquette, offert par l'Office national du film du Canada

La puberté hâtive, ou puberté précoce, ne touche qu’un petit nombre de personnes, soit environ une sur cinq mille. Il n’est toutefois pas rare d’en voir apparaître les premiers signes chez des enfants dès l’âge de neuf ans, et ce phénomène est en voie de devenir une préoccupation mondiale.

Ce long métrage documentaire explore le sujet sous trois angles : social, scientifique et psychologique. Il nous présente le point de vue de filles qui traversent cette période ou l’ont traversée, ainsi que de professionnels de la santé spécialisés dans le domaine, puis examine certaines des causes possibles.

Le film s’accompagne aussi d’un billet de blogue : une entrevue avec la réalisatrice Hélène Choquette.

Télécharger le guide pédagogique.

Bien dans sa peau — Le syndrome « P »

Bien dans sa peau – Le Syndrome «P», Sheila Murphy, offert par l'Office national du film du Canada

Ce court film fait partie d’une série en trois volets sur les adolescents et leur corps. L’épisode met l’accent sur la puberté, la nutrition et la responsabilité personnelle de ses choix. La réalisatrice aborde le sujet avec un esprit ludique, sous la forme d’une série policière dans laquelle le détective Stark traque le ténébreux auteur de tous les maux : la puberté avec un grand P !

Le film fournit le point de départ parfait pour discuter d’alimentation saine durant la puberté et des raisons pour lesquelles les régimes à la mode ne sont pas la solution. On y explique le phénomène de la prise de poids, en particulier chez les filles, comme un moyen par lequel le corps se prépare à l’âge adulte et à la reproduction. On insiste beaucoup sur le fait que si nous n’avons aucune maîtrise sur nos gênes, nos décisions personnelles et le choix de notre mode de vie, eux, nous appartiennent.

Télécharger le guide pédagogique.

Imparfaite

Imparfaite, Andrea Dorfman, offert par l'Office national du film du Canada

Ce magnifique court métrage d’animation raconte une histoire très personnelle à laquelle chacun peut s’identifier. Il y est question d’une fille qui fait la connaissance d’un garçon et se demande si, compte tenu de leurs convictions personnelles respectives, ils peuvent être heureux ensemble. La protagoniste en arrive à comprendre qu’il lui faut en fait s’accepter elle-même.

Même s’il ne s’agit pas à proprement parler d’un film sur la puberté, il me plaît parce qu’il nous enseigne que nous devrions nous aimer nous-mêmes comme nous sommes et accepter nos imperfections. Il s’agit là d’un principe essentiel auquel il faut s’accrocher au moment de la puberté.

Télécharger le guide pédagogique.

 

Découvrez d’autres blogues éducatifs | Abonnez-vous au l’infolettre | Suivez Éducation ONF sur Facebook | Suivez Éducation ONF sur Twitter | Suivez Éducation ONF sur Pinterest

Ajouter un commentaire

Commenter