Voici 5 films pour enseigner le français langue seconde

Voici 5 films pour enseigner le français langue seconde

Voici 5 films pour enseigner le français langue seconde

Le défi principal des enseignants en études langagières et culturelles est d’inspirer aux élèves un sentiment d’empathie vis-à-vis des phénomènes sociaux. La projection en classe FLS de films de l’ Office National du Film (ONF) engage les élèves dans un dialogue avec leurs concitoyens canadiens et de patrimoines divers. Il est fréquent que les élèves discutent des films qu’ils ont vus, ce qui permet à l’enseignant de concevoir des projets de suivi qui touchent des dimensions économique, politique et culturelle selon les différents objectifs d’apprentissage. Exploiter les ressources de l’ONF permet aux élèves de développer une relation émotionnelle avec les perspectives canadiennes, les histoires personnelles des peuples autochtones, des immigrants, des réfugiés et des colonisateurs de toutes les origines.

Regarder des films est, pour les élèves de français langue seconde (fls) la façon la plus économique de voyager en région francophone, d’entendre le français parlé par des Francophones et de développer son oreille. Les films offrent une autre façon d’enrichir le vocabulaire et de renforcer l’acquisition des concepts grammaticaux. Comme le niveau de langue peut parfois décourager les élèves, il est nécessaire de bien expliquer les objectifs et les particularités du niveau langagier ciblé avant de visionner le film. Il est important d’encourager les élèves en leur rappelant qu’il n’est pas nécessaire pour eux de tout comprendre du film et qu’ils doivent se concentrer sur les aspects qu’ils comprennent du film.

Les films de la liste ci-dessous sont des courts-métrages (la plupart de moins de dix minutes). Les élèves peuvent les regarder plusieurs fois, chaque fois avec une intention différente.

Ma grand-mère repassait les chemises du roi

Ma grand-mère repassait les chemises du roi, Torill Kove, offert par l'Office national du film du Canada

L’expérience d’une blanchisseuse norvégienne pendant l’invasion des Nazis en 1940 est le cadre de ce film inspirant qui montre le pouvoir individuel et collectif des personnes qui agissent en solidarité pour une cause commune. Le récit de la vie de la domestique complémente les histoires politiques et militaires qui dominent la narration de l’époque de la Deuxième Guerre mondiale. Ce court-métrage témoigne de l’urgence et de la créativité de la Résistance ainsi que du courage des femmes. L’aspect fantastique et humoristique de l’animation réduit l’horreur de la guerre.

Regardez la première fois sans volume et demandez aux élèves de décrire le contexte, les personnages et les détails de l’histoire. Sujets à discuter: Que croyez-vous qu’il arriverait à la grand-mère si les Nazis découvraient le sabotage?  Auriez-vous le courage de risquer votre vie pour faire partie d’un mouvement de résistance? Si oui, quelle cause défendriez-vous?

Venue de Loin

Venue de loin, Shira Avni et Serene El-haj Daoud, offert par l'Office national du film du Canada

Ce film raconte la vie d’une enfant réfugiée de sept ans dont la vie est entrecoupée par la guerre. Il montre le choc culturel vécu par la petite fille et les effets différés du traumatisme psychologique. L’animation illustre les défis d’intégration d’une immigrante au Canada et peut aider à apaiser le sentiment d’isolation que ressentent les élèves ayant vécu une expérience similaire. Ce film inspire aux jeunes de l’empathie pour les nouveaux arrivants. De plus, l’expérience de la petite fille est un exemple de ténacité :  lorsqu’elle arrive au Canada, elle ne comprend pas le français mais parvient à le saisir graduellement avec des efforts. Le récit montre le succès possible d’un apprenant de fls et met en valeur l’avantage de maîtriser une deuxième langue.

Questions de conversation : Discutez de la façon dont l’animateur présente les adultes de l’histoire. Imaginez que vous êtes l’enfant et expliquez en quoi l’expérience de la guerre changerait votre perception de la vie, des adultes et de la société. Choisissez un autre titre pour le film.

La légende du Canot d’écorce

La légende du canot d'écorce, Robert Doucet, offert par l'Office national du film du Canada

Ce conte est une adaptation d’une légende québécoise et son enseignement aux jeunes Canadiens est obligatoire. Les voyageurs signent un contrat avec le diable pour avoir la chance de célébrer le Jour de l’An avec leurs proches. Ce court métrage enrichie l’étude de la période de la colonisation en ajoutant à l’histoire un aspect émotionnel à l’épreuve de survie pendant l’époque des voyageurs.

Questions de suivi – Comparez l’économie coloniale de mercantilisme et le système économique des Iroquois et des Premières Nations avant leur contact avec les Européens. Décrivez l’impact de la musique sur votre expérience du film.

Un dimanche à 105 ans

Un dimanche à 105 ans, Daniel Léger, offert par l'Office national du film du Canada

Approprié pour les élèves du secondaire, il s’agit d’un hommage à l’arrière grand-mère d’un cinéaste du Nouveau-Brunswick. Ce film offre une fenêtre sur la culture acadienne et sur la sagesse qui vient avec l’âge et une vie remplie de rituels simples mais profonds.

Questions de suivi – Décrivez la maison, les accessoires et la façon dont la femme s’habille. Dressez une liste des routines quotidiennes de la dame. Examinez les similarités et les différences entre votre vie et celle de la femme. Décrivez la grand-mère et ses croyances.

Ta parole est en jeu

Une série d’animations courtes et humoristiques qui racontent la contribution des Franco-Canadiens dans l’histoire de chaque province canadienne. Il s’agit d’une excellente ressource pour les apprenants de tous les niveaux car il lève le voile sur la diversité de la francophonie au Canada et sur l’influence des Francophones sur l’histoire locale et nationale du pays. Activités d’extensions: préparer un jeu de rôles basé dans le contexte historique d’un conte de la liste. Créer une bande dessiné où écrire un poème diamante au sujet d’un épisode.

Nous espérons que ces suggestions de films font ressortir la valeur pédagogique du film comme outil langagier, artistique et culturel et qu’il sera possible de faire découvrir aux apprenants de fls la richesse des ressources cinématographiques de l’ONF.

Norah Pendergast est un francophile et un professeur FLS et de sciences humaines et une artiste visuel de Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard. Elle écrit souvent des revues de théâtre et elle s’inspire du pouvoir communicative des arts.

Découvrez d’autres blogues éducatifs | Abonnez-vous au l’infolettre | Suivez Éducation ONF sur Facebook | Suivez Éducation ONF sur Twitter | Suivez Éducation ONF sur Pinterest

Ajouter un commentaire

Commenter