7 films pour  mieux découvrir l’Acadie

7 films pour mieux découvrir l’Acadie

7 films pour mieux découvrir l’Acadie

C’était la fête nationale de l’Acadie en début de semaine. Et dans le but de faire connaître le peuple et la région un peu plus, voici quelques films qu’on vous suggère pour une belle semaine acadienne.

Tintamarre – La piste Acadie en Amérique

Tintamarre – La piste Acadie en Amérique, André Gladu, offert par l'Office national du film du Canada

Avec l’aide de figures nationalistes locales et de recherche historique, ce documentaire explique un peu le sort acadien, de la déportation à l’assimilation, en passant par la réappropriation. Le tintamarre, c’est le symbole audible d’une lutte continue, celle d’appartenir à sa terre et de préserver son identité, malgré les défis historiques.

Le film mentionne également le poème Évangéline, considérée comme l’œuvre menant à la genèse du peuple acadien. Mais pour en savoir davantage sur l’auteur, sur le poème en question, et sur ses déclinaisons dans la diaspora acadienne, le documentaire Évangéline en quête est tout à fait pertinent et complémentaire!

Évangéline en quête, Ginette Pellerin, offert par l'Office national du film du Canada

Pour ce qui est de la fierté acadienne, dans l’identité et dans la langue, Le goût des belvas présente l’acadien dans toute sa richesse et sa complexité, et parfois dans son incompatibilité fondamentale avec le monde moderne.

Le goût des belvas, Stéphanie David, offert par l'Office national du film du Canada

La dernière batture

La dernière batture, Mathieu D'Astous, offert par l'Office national du film du Canada

Il y a des peuples définis par la pêche aux marsouins, d’autres par la pêche aux coques. Ce documentaire présente les impacts d’une industrie un peu trop populaire pour la santé de l’écosystème qu’elle exploite, dans un contexte où on tente maladroitement de créer un équilibre entre identité locale, fierté professionnelle, équilibre écologique et effervescence du tourisme.

Pour la cause

Pour la cause , Rodolphe Caron, offert par l'Office national du film du Canada

Petit défi : ne pas tomber en amour avec les sœurs de la congrégation Notre-Dame-du-Sacré-Cœur, alors qu’elles racontent l’histoire de leur couvent avec candeur, joie, ouverture d’esprit et détermination. On y découvre une sororité patiente, solide, tolérante et déterminée à donner plus de place aux femmes dans l’Église. Malgré le fait que l’avenir de leur institution soit menacée, elles placent encore beaucoup d’espoir en l’avenir, elles qui ont travaillé pendant des années à créer un sentiment de communauté et d’entraide (et de préservation de la langue et la foi) dans leur région. Documentaire particulièrement touchant à propos d’un groupe tissé serré.

Un peu de légèreté animée

Les courts métrages d’animation Truck et Joséphine présentent des histoires à la fois pathétiques et touchantes, imprégnées par la région et son rapport complexe avec le monde extérieur, que ce monde-là prenne la forme d’étudiants à Concordia ou d’hommes d’affaires américains. Petits portraits saisis sur le vif d’une époque (un peu) perdue.

Truck, Robert Awad, offert par l'Office national du film du Canada

Joséphine, Anne-Marie Sirois, offert par l'Office national du film du Canada

Ajouter un commentaire
  1. Bonjour,
    J’aimerais savoir si Esprits de famille de Lysanne Thibodeau est en ligne?
    Merci,

    — L. Thibodeau,
    1. Bonjour Lysanne,
      Le film Esprits de famille n’est pas encore accessible sur ONF.ca. Si vous le voulez, je peux m’informer à savoir pourquoi. Il s’agit peut-être d’une question de droits, puisqu’il a été produit par une autre maison de production. Je vous reviens avec plus de détails par courriel. Merci pour votre question et au plaisir! Catherine P.

      — Catherine Perreault,
  2. Merci pour ce choix de films. Toutefois,vous pourriez ajouter à votre liste, un joli documentaire réalisé par Betty Arsenault, réalisatrice acadienne. Je pense que le titre est: » Bateau bleu, maison rouge « ,qui porte, il me semble, sur la fierté des acadiens qui choisissent des couleurs très vives pour peindre leurs maisons et bateaux. Production ONF Acadie.

    Merci!

    — Lise Ethier,

Commenter