À la Canniccioni : 7 films signés par le talentueux directeur photo québécois

À la Canniccioni : 7 films signés par le talentueux directeur photo québécois

À la Canniccioni : 7 films signés par le talentueux directeur photo québécois

Sur ONF.ca, vous pouvez chercher des titres par sujet ou par cinéaste. Si vous n’êtes pas un habitué, tapez-y Jutra, Brault ou Groulx et il en ressortira une longue liste de films pour égayer vos soirées d’automne. Regardez-en cinq, un à la suite de l’autre, ça peut changer votre vie. En tout cas, ils ont changé la mienne, mais ça, c’est une autre histoire.

François Truffaut a déjà dit : « Il n’y a pas de mauvais film, il n’y a que des réalisateurs médiocres. » En gros, il veut dire que le pire film d’un bon réalisateur est rarement moins bon que le meilleur film d’un réalisateur médiocre. Quand on est cinéphile, il y a des noms de cinéastes que nous savons gages de qualité. Je crois qu’à une certaine mesure, la chose est vraie aussi pour les directeurs photo.

(J’alourdis ici le texte pour mentionner que l’utilisation du masculin n’est là que pour alléger le texte.)

Nicolas Canniccioni, maître de l’image

Un excellent directeur photo, c’est rare. Le Québec en compte quelques-uns, ce qui est déjà beaucoup. Un directeur photo n’est pas seulement un caméraman, et est beaucoup plus qu’un technicien. Il participe activement à l’élaboration du style visuel. Il crée des ambiances avec la lumière (artificielle ou naturelle). Il peut, par le simple choix d’une lentille, ajouter mille couches de significations supplémentaires à un plan, une scène ou à l’histoire entière. Pour moi, un excellent directeur photo n’essaie pas d’impressionner avec son gros kodak dernier cri. Il impressionne plutôt par l’utilisation qu’il fait de n’importe quelle caméra. Un excellent directeur photo a la capacité de comprendre les intentions du réalisateur et de les révéler d’une façon que ce dernier n’avait peut-être même pas imaginé.

Le moteur de recherche d’ONF.ca n’offre pas l’option de fouiller le répertoire par directeur photo. Pourtant, si nous pouvions le faire, nous constaterions que certains d.o.p. ont une filmographie si riche qu’elle rendrait jaloux n’importe quel cinéaste.

À lui seul, Nicolas Canniccioni est crédité à la direction photo d’au moins sept bons longs métrages du catalogue. Puisqu’ils sont difficiles à repérer, je vous donne les titres ici-bas.

Je vous suggère de vous offrir un festival Canniccioni. Vous allez passer à travers des oeuvres singulières, intelligentes (parfois intellectuelles), lumineuses, précises et délicates. Vous allez remarquer que même si elles sont toutes très différentes les unes des autres, elles ont plusieurs points communs. Vous allez noter un penchant certes pour le plan-séquence et une utilisation de la lumière naturelle au service d’un hyperréalisme soigné.

Est-ce Canniccioni qui apporte cette signature à ces films ou est-ce les cinéastes avec qui il collabore qui teintent sa filmographie? L’oeuf ou la poule? Peu importe, une bonne relation réalisateur/directeur photo en est une d’affinités artistiques. Nicolas semble intéressé à travailler avec des cinéastes cinéphiles à la sensibilité documentaire et qui recherchent dans une image quelque chose d’un peu plus grand que juste une image. Quelque chose de presque mystique.

Je souhaite qu’un jour, un de mes films fasse aussi partie de la filmographie de maître Canniccioni…

7 films dont la direction photo est signée Canniccioni :

La marche à suivre de Jean-François Caissy

La marche à suivre – (Bande-annonce), Jean-François Caissy, offert par l'Office national du film du Canada

Louez le film

Ayiti Toma, au pays des vivants de Joseph Hillel

Ayiti Toma, au pays des vivants – (Bande-annonce), Joseph Hillel, offert par l'Office national du film du Canada

Louez le film

Gérontophilie de Bruce Labruce

Gérontophilie (Bande-annonce), Bruce LaBruce, offert par l'Office national du film du Canada

Louez le film

D’où je viens de Claude Demers

D'où je viens – (Bande-annonce), Claude Demers, offert par l'Office national du film du Canada

Louez le film

La mise à l’aveugle de Simon Galiero

Louez le film

Laurentie de Mathieu Denis et Simon Lavoie

Louez le film

Et mon préféré du lot :

La belle visite de Jean-François Caissy

La belle visite – (Bande-annonce), , offert par l'Office national du film du Canada

Louez le film

À voir en salle

Outre les films qui se trouvent sur la plateforme ONF, Nicolas Canniccioni signe les images du film Les démons de Philippe Lesage, qui est présentement diffusé en salles à Montréal et Québec. Ce film a remporté le Prix de la critique au dernier Festival du nouveau cinéma de Montréal et a fait partie de la sélection officielle au prestigieux Festival de San Sebastian. En plus de la qualité générale du film, les critiques ont été nombreuses à saluer l’excellence de la direction photo. (Tiens, tiens…)

demons
Les démons de Philippe Lesage

Autres films signés Canniccioni qu’on ne retrouve pas sur ONF.ca et dignes de mention :

Early Winter de Michael Rowe (Sélectionné au Festival de cinéma de Venise)

La Playa D.C. de Juan Andrés Arango (Sélectionné à Un certain regard à Cannes)

Crédit photo d’en-tête : Nicolas Canniccioni par Ina Lopez

Ajouter un commentaire

Commenter