Animation, abstraction et expérimentations : René Jodoin, Pierre Hébert, Karl Lemieux

Animation, abstraction et expérimentations : René Jodoin, Pierre Hébert, Karl Lemieux

Animation, abstraction et expérimentations : René Jodoin, Pierre Hébert, Karl Lemieux

Au moment même de la rédaction de ce court billet de blogue, nous apprenions avec regret le décès du producteur et cinéaste René Jodoin à l’âge vénérable de 94 ans. Son ami et collaborateur Pierre Hébert lui a rendu un vibrant hommage sur le blogue du site 24Images samedi dernier. 

Dès l’arrivée de Norman McLaren en 1941, l’ONF s’est rapidement démarqué en matière de cinéma d’animation avant-gardiste et d’expérimentations techniques innovatrices. Alors que le travail de McLaren est largement reconnu, il faut également souligner que son influence fut marquante pour plusieurs cinéastes et qu’elle a laissée des traces importantes dans la filmographie de l’ONF. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de visionner trois films expérimentaux plus méconnus, qui sont à leur façon des héritiers de la méthode McLaren.

Autour de la perception – Pierre Hébert – 1968

Cinéaste d’animation de renommée internationale, Pierre Hébert a toujours su demeurer pertinent en expérimentant avec les nouvelles technologies, une pratique encore courante dans ses plus récents projets. Il n’est donc pas si surprenant de constater qu’il explorait déjà l’animation par ordinateur en… 1968! Véritable délire et délice audiovisuel, le film Autour de la perception nous invite à méditer sur l’acte de regarder, sur l’effet que les images en mouvement peuvent avoir sur notre rétine et système nerveux (le générique de début nous avertis dès le départ; « pour l’œil et contre l’œil »). Hébert a également conçu et composé la trame sonore du film, notamment en employant la technique de création de sons synthétiques développée par McLaren. Un film d’une grande modernité qui a extrêmement bien vieilli.

Autour de la perception, Pierre Hébert, provided by the National Film Board of Canada

Rectangle et rectangles  – René Jodoin – 1984

Créé par René Jodoin, fondateur du studio d’animation du Programme Français, le court métrage Rectangle et rectangles est un véritable tour de force. À mi-chemin entre le cinéma structurel et l’art vidéo, ce film d’animation indescriptible nous présente une succession de couleurs et de formes géométriques en constante permutation. La minutie avec laquelle cette œuvre a été composée est impressionnante. Amusez-vous à faire des arrêts-sur-image en cours de visionnage et vous constaterez que chaque plan de ce film pourrait être une œuvre d’art moderne. L’animation par ordinateur est soutenue par une trame sonore plutôt psychédélique, qui vaut le détour à elle seule! Elle a d’ailleurs été composée par le grand Norman Roger, à qui l’on doit notamment la musique du film  L’homme qui plantait des arbres, lauréat d’un Oscar en 1987.

Cliquez ici pour découvrir une sélection des films réalisés et produits par René Jodoin.

Rectangle et rectangles, René Jodoin, provided by the National Film Board of Canada

Mamori – Karl Lemieux – 2010

Membre fondateur du Collectif Double Négatif, Karl Lemieux réalise son premier film pour l’ONF en 2010, après avoir déjà complété plusieurs courts métrages expérimentaux, en plus d’avoir multiplié les projections et performances multidisciplinaires un peu partout sur la planète. Fruit d’une collaboration avec le musicien et compositeur Francisco Lopez au cours d’un long séjour dans la forêt amazonienne, le film propose une expérience immersive ponctuée d’enregistrements sonores captés sur place, près du lac Mamori au Brésil. Film aux techniques hétéroclites, passant de la photographie à l’imagerie numérique, Mamori nous invite dans une forêt amazonienne imaginée, évocatrice, plus près du rêve et de l’abstraction que de l’art figuratif. Une œuvre envoutante et hypnotique, qui gagne à être visionnée dans la noirceur totale (le film avait d’ailleurs été présenté dans la salle de projection du Musée d’art contemporain de Montréal à sa sortie en 2010).

Mamori, Karl Lemieux, provided by the National Film Board of Canada

On attend avec impatience le prochain projet de Lemieux, le film Ondes et silence (Quiet Zone), également produit par l’ONF et réalisé en collaboration avec le musicien David Bryant, membre du mythique groupe montréalais Godspeed You! Black Emperor. Le film sera projeté en première mondiale lors du 44e Festival international du film de Rotterdam dans la section compétitive Tiger Shorts, en présence des deux cinéastes. Entre le documentaire, l’essai cinématographique et le film expérimental, ce court métrage nous fait pénétrer dans l’univers de citoyens souffrant d’hypersensibilité électromagnétique.

quiet

Ajouter un commentaire

Commenter