Le Hockey une religion à Montréal ? On a les images…

Collaboration spéciale de Mivil Deschênes.

Un essai paru en 2008, intitulé L’entrevue – Le Canadien, objet d’étude en théologie, compare la passion entourant la Sainte-Flanelle à un culte religieux.

Les Canadiens de Montréal une religion ? Moi j’y crois. Et en plus, l’ONF a du footage ! Imaginez  le véritable Moïse séparant les eaux, filmé par Jean-Claude Labrecque.

Le mythe fondateur
Toute religion a besoin d’un mythe fondateur. Dans le cas du Canadien, ce récit de l’âge d’or est peuplé de surhommes qui mangeaient des steaks gros comme le bras, fumaient entre les périodes et remportaient coupe après coupe les cheveux aux vents.

Un jeu si simple, Gilles Groulx, offert par l'Office national du film du Canada

Le héros
Intermédiaire entre le Ciel et la Terre, le héros se sacrifie en affrontant le mal à notre place. Dans le riche panthéon du Canadien, personne n’incarne mieux ce héros que Maurice Richard, avec son regard perforant, fonçant vers le but adverse.

The Rocket, Jacques Payette, provided by the National Film Board of Canada

Le signe
Je me souviens encore, j’avais 10 ans peut-être, du moment où le père d’un de mes amis nous montra avec décorum un véritable chandail du Canadien ayant appartenu à Mario Tremblay, avec de larges taches de sang séché au collet. L’émotion ressentie devant cette véritable relique avait certainement, pour moi et mes amis, quelque chose de religieux. Mais tout dogme s’accompagne d’hérésie. Il faut voir ce pauvre garçon être mis au “banc” de la société pour oser se montrer sur la patinoire du village avec un chandail des Maple-Leafs

Le chandail, Sheldon Cohen, offert par l'Office national du film du Canada

Le Mal
Question théologique : le bien peut-il se passer du mal ?
Réponse sportive : non.

Pour le disciple du Canadien, la véritable guerre de religion eut lieu avec les adeptes des Nordiques de Québec. Heureusement, dans ce cas, le mal a été vaincu. Mais des rumeurs laissent présager le retour de la discorde dans les foyers du Québec…

Le documentaire Just another job relate les débuts des Nordiques de Québec, et dresse un portrait candide d’une époque où les choses semblaient plus simples…

Just Another Job, Pierre Letarte, provided by the National Film Board of Canada

L’extase
Le but ultime: transcender la matérialité. Vous êtes prêts pour Ha’Aki, qui représente peut-être une partie de hockey du point de vue du créateur…

Bonne saison de hockey à tous les disciples.
Amen.

HA'Aki, Iriz Pääbo, offert par l'Office national du film du Canada

Ajouter un commentaire

Commenter