ONF XP : le futur est ici et il est féminin

Interactif

L’ONF a décidé de créer la parité dans la création de ses œuvres. À partir de maintenant, la moitié des projets de l’Office sera réalisée par des femmes. Et puisque nous sommes en 2016, le mot d’ordre quant à la création cinématographique, c’est la réalité virtuelle.

Cette immersion dans un avenir égalitaire va s’amorcer avec la participation de femmes d’exception dans les milieux du cinéma, du jeu vidéo et de la création multidisciplinaire à un atelier privé et exclusivement féminin qui portera sur les défis de la création en réalité virtuelle et mixte. Les résultats de cet atelier seront présentés lors d’une table ronde ouverte au public le 30 mai au Centre Phi.

Parmi les seize participantes à l’atelier privé qui précède la table ronde, on retrouve Patricia Bergeron, programmatrice des œuvres interactives aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal ainsi qu’aux Rendez-vous du cinéma québécois, Moura Melondeau, game designer chez Ubisoft Montréal qui travaille sur une expérience de réalité virtuelle, ainsi que Brigitte Poupart, qu’on a vu dans Monsieur Lahzar de Philippe Falardeau, et qui a présenté son documentaire Over My Dead Body au MOMA à New York, aux Hot Docs de Toronto, et aux Rendez-Vous du cinéma québécois.

Brigitte Poupart

Brigitte Poupart

L’atelier, organisé par l’ONF en collaboration avec le festival MUTEK et le Quartier des spectacles, incitera les créatrices à discuter, collaborer et créer autour du thème du déplacement. L’objectif : dans le contexte de réalités virtuelles, augmentées, ou mixtes, comment peut-on faire ressentir le réel? Comment, à partir de ces expériences immersives individuelles, rendre une expérience collective? Et comment vivre l’espace public quand celui-ci est virtuel?

La réalité virtuelle n’est pas un format étranger pour les participantes à la table ronde. Sarah Rothberg travaille au Samsung Accelerator en tant que directrice de l’expérience pour VRB. Elle enseigne la réalisation en réalité virtuelle à l’école Tisch School of the Arts de l’université de New York et elle a exposé sa propre œuvre en RV, Memory/Place, à la galerie Bitforms de New York. Celine Tricart, cinéaste RV et fondatrice de Lucid Dreams Productions, a tourné son premier film RV, Marriage Equality à l’aide d’une caméra RV Nokia Ozo. Elle produit présentement sa première expérience en RV sur un moteur de jeu.

Celine Tricart

Celine Tricart, avec une caméra 360°

Eva Schindling est technologue créative chez Daily tous les jours, un studio de création d’expériences interactives dans l’espace public. Clara García Fraile travaille avec Sam Pearson au sein du collectif Me and the Machine à la création de projets cinématographiques et théâtraux en réalité mixte.

You get the picture. Seize créatrices de l’avant-garde, issues du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni et des Pays-Bas, qui partagent expertises et connaissances. D’abord entre elles. Ensuite pour tous.

Puisque l’avenir est à nos portes, mais pas encore tout à fait dans nos salons, il faudra se déplacer, avec nos corps réels, atomisés plutôt que pixélisés, pour assister à la table ronde au Centre Phi. Que se passe-t-il quand des femmes, pionnières dans les domaines de la réalité virtuelle, se rencontrent pour réfléchir à l’espace, au déplacement, aux expériences collectives?

Karen Vanderbroght, l'une des 16 créatrices, avec ses lunettes Oculus de RV

Karen Vanderbroght, l’une des 16 créatrices, avec ses lunettes Oculus de RV

Les prochaines années nous serviront de réponses bien concrètes à ces interrogations. Et l’ONF souhaite outiller les créatrices d’aujourd’hui pour façonner les œuvres qui marqueront le quotidien culturel de demain. Kevin Kelley, un auteur pour WIRED, a affirmé que le web se transformait d’un Internet d’information à un Internet d’expérience. Et l’ONF va conjuguer cette expérience au féminin.

Tous les détails sur la table ronde ouverte au public