Visualiser : la réalisation d’un scénarimage

Éducation

Fermez les yeux et visualisez

« Je pense que l’un des grands problèmes que nous rencontrons dans notre métier est la difficulté qu’éprouvent les gens à visualiser. » Ce sont des paroles d’Hitchcock que j’ai lues il y a fort longtemps et auxquelles je pense encore de temps en temps. C’est vrai, savoir visualiser une image à partir d’une idée ou d’une feuille de papier n’est pas si évident. « Imaginez un compositeur, poursuivait Hitchcock, [il] peut composer de la musique directement sur une feuille et quel est le résultat ? Des sons magnifiques. C’est la même chose [pour le cinéma] ; le visuel est pour moi un élément vital dans notre travail », concluait-il.¹

Et pourquoi ne pas proposer aux élèves de s’exercer à visualiser en créant le scénarimage d’un film imaginaire? Après tout, pour bien mener à terme une idée, il faut savoir lui donner une forme, un style, un rythme défini. Le scénarimage est une représentation graphique d’un film à venir, une façon très efficace de pousser plus loin une idée et d’en raffiner les détails. C’est comme s’il s’agissait d’une cartographie ou d’un mode d’emploi pour réaliser un film.

Comment faire un scénarimage ?

1. S’inspirer

D’abord, invitez les élèves à découvrir différents scénarimages : les livres et Internet proposent une multitude d’exemples de scénarimages conçus pour des films connus, moins connus ou imaginaires. Ils auront ainsi la chance de constater que les habiletés techniques ne sont pas essentielles. Bien qu’il existe des scénarimages extraordinaires, cet art ne s’adresse pas seulement aux dessinateurs doués ni aux aspirants-cinéastes : n’importe qui peut créer un scénarimage, il suffit d’avoir une idée.

<strong>Apprenez à animer — une image à la fois</strong>

Vivez l’expérience de l’atelier en ligne sur l’animation image par image offert par l’Office national du film du Canada. Ce module Web utilise des vidéos éducatives pour vous apprendre comment produire des vidéos d’animation image par image, et vous faire connaître des films d’animation image par image de l’ONF.

<strong>Vous enseignez?</strong>
Si vous voulez utiliser l’animation image par image en classe, commencez par lire le <em><a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studio_stopmo_FR.pdf">Guide de stratégie pour le personnel enseignant</a></em>, document d’accompagnement des tutoriels vidéo de cette sélection.

L’animation image par image peut s’intégrer à l’enseignement de diverses matières, comme les mathématiques, les sciences sociales et la littératie médiatique. Nous recommandons de présenter le sujet comme une activité d’apprentissage ou même comme un outil permettant aux élèves de montrer leur connaissance d’une matière. Pourquoi ne pas collaborer avec d’autres membres du personnel enseignant de votre école pour créer une activité d’apprentissage interdisciplinaire?

<center>***</center>

<strong>Apprendre pour le plaisir d’apprendre</strong>
Si vous voulez apprendre l’animation image par image en dehors du contexte scolaire, nous vous suggérons de cliquer sur Vidéos éducatives de l’ONF. Regardez des exemples de films d’animation dans la section <a href="http://www.nfb.ca/playlist/mediatheque/">Sélections – Médiathèque</a>. Vous pouvez voir des films d’animation professionnels de l’ONF dans la section <a href="http://www.onf.ca/selection/animation-image-par-image/">Sélections – Animation image par image</a>.

<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_apercu.pdf">Aperçu</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_guide_strategie.pdf">Guide de stratégie pour le personnel étudiant</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_L1.pdf">Leçon 1 : Introduction à la littératie médiatique</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_L2.pdf">Leçon 2 : Introduction à l’animation</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_L3.pdf">Leçon 3 : Aperçu des moyens technologiques et des principes de l’animation</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_L4.pdf">Leçon 4 : Scénarimage et narration d’une histoire</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_L6.pdf">Leçon 5 : Création de personnages d’animation</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_L5.pdf">Leçon 6 : Création d’un décor</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_L7.pdf">Leçon 7 : La production de l’animation</a>
<a href="http://www.onf-nfb.gc.ca/medias/download/documents/pdf/studiostopmo_ressources.pdf">Ressources en animation</a>

<strong>StudioStopMo</strong> est inspiré des populaires ateliers d’animation image par image. <strong>Vous voulez découvrir l’animation image par image en dehors de la classe?</strong> Renseignez-vous sur la façon de participer à ces ateliers uniques en visitant les bureaux ONF Éducation à <a href="http://www.onf.ca/education/ateliers/">Montréal et Toronto</a>.

<center>***</center>

<strong>Projection de films de l’ONF en classe</strong>
Nous encourageons le personnel enseignant à montrer ces films à leurs élèves. Pour ce faire, les enseignants doivent souscrire un abonnement à ONF.ca afin d’obtenir les droits de représentation publique les autorisant à présenter les films à des groupes formés d’élèves, dans les locaux d’un établissement scolaire. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’abonnement à des fins d’utilisation en classe, aller à <a href="http://www.onf.ca/education/">ONF.ca/education</a>.

2. Explorer

Proposez aux élèves de se regrouper en petites équipes et d’inventer le scénario d’un court film imaginaire à partir d’un thème choisi.  Afin de traduire ces idées en images, il faudra faire des tests et réaliser plusieurs brouillons. Invitez donc les équipes à expérimenter différentes techniques. Ils seront sans doute rassurés par les paroles du grand dessinateur Stan Lee, qui dit qu’il ne  faut pas essayer de produire d’emblée un dessin complet, mais plutôt « de consacrer le plus de temps possible à griffonner des silhouettes en bâtons ». Selon lui, c’est le moyen le plus simple de trouver le geste et la position souhaitée pour les personnages.² Eh. oui! Un scénarimage peut se limiter en quelques traits fondamentaux, car l’important, c’est de proposer une idée claire et intelligible. Il m’est arrivé de faire des scénarimages et j’utilisais parfois des coupures de revues. Cela me permettait d’aller chercher des perspectives qui, autrement, m’étaient impossibles de reproduire.

Scénarimage2

3. Créer et présenter

Invitez les élèves à produire leur scénarimage sur une feuille blanche divisée en cadre. Chaque cadre doit représenter un plan de caméra, un peu comme s’il s’agissait d’une bande dessinée où l’œil du lecteur serait un objectif. Selon les dialogues et l’action, les plans peuvent être différents : intimes, distants, axés sur un détail ou sur une action plus générale. Invitez-les également à ajouter une courte description de la scène, sa durée, les mouvements de caméra ainsi que les dialogues s’il y en a. Enfin, proposez aux élèves de présenter leurs scénarimages devant le groupe. Demandez-leur d’expliquer leurs techniques, en montrant les brouillons et les pistes qui les ont menés à l’idée finale. Qu’ont-ils découvert pendant qu’ils fabriquaient le scénarimage? Est-ce que l’idée originale a été modifiée en cours de route? À quelles contraintes ont-ils fait face et quelles sont nouvelles perspectives? Qu’ont-ils appris sur la prévisualisation?

« Fermez les yeux et visualisez! » disait Hitchcock³. Savoir transformer une idée abstraite en image, c’est très précieux, qu’on soit cinéaste ou pas. Pour ma part, je conserve mes scénarimages avec soin et quand par hasard je tombe dessus, je les relis avec fascination. J’ai l’impression de tenir entre les mains non pas seulement une histoire, mais les traces d’une expérience, où se déploient lentement toutes les possibilités d’une idée.

studiostopmo_L4-1

Ce guide décrit l’importante étape de la «  planification  » d’une animation image par image. Vous vous y familiarisez avec la réalisation d’un scénarimage et la narration d’une histoire.

1. Alfred Hitchcock, Directing the Film. Citation tirée du livre Les cléfs pour créer un storyboard, Marcie Begleiter, coédition Éditions Dixit, Synopsis et Triumvir, 2004, p. 8.

2. Stan Lee, How to draw Comics the Marvel Way, Citation tirée du livre Les cléfs pour créer un storyboard, Marcie Begleiter, coédition Éditions Dixit, Synopsis et Triumvir, 2004, p. 172.

3. Close Your Eyes and Visualize!, The Stage, juillet 1936, p.52-53.

Ce billet est rédigé par Marie-Douce St-Jacques, qui contribue régulièrement à la conception de guides pédagogiques pour l’ONF. Scénariste, artiste interdisciplinaire, spécialiste en art actuel et micro-éditrice, Marie-Douce St-Jacques s’intéresse au processus créatif et aux marges de la culture.