Films sur les lauréats des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle 2012

Films

Vous souvenez-vous de William Shatner chante Ô Canada ou de notre portrait sur l’humoriste québécois Yvon Deschamps? Ces films rendent hommage aux lauréats des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle de l’année dernière. L’Office national du film du Canada, en collaboration avec le Centre national des Arts et la Fondation des Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, reprend le concept encore une fois cette année et nous propose 8 courts métrages sur les lauréats de 2012.

Dévoilés samedi dernier sur ONF.ca, jour de la remise des prix, ces films rendent tour à tour hommage au groupe de musique Rush, au danseur et chorégraphe Paul-André Fortier, au metteur en scène, dramaturge et compositeur Des McNuff, à la philanthrope torontoise Earlaine Collins, à la comédienne, réalisatrice, scénariste, dramaturge et metteure en scène Mary Walsh, au metteur en scène et scénographe Denis Marleau, à la pianiste Janina Fialkowska et à la réalisatrice Deepa Mehta.

Je vous invite à découvrir ces courts films rassemblés, ici même, sur le blogue.

Résonance intérieure

Rush (Geddy Lee, Neil Peart et Alex Lifeson), l’un des groupes rock les plus connus et les plus aimés de tous les temps, médite ici sur une carrière consacrée à la musique et soutenue par l’art, le dévouement ainsi que par un indéfectible engagement à repousser les limites, à s’améliorer sans cesse. Le court métrage entremêle la vision musicale du groupe et la quête du très jeune groupe rock ontarien Inner Volition aspirant à toucher cette flamme qu’est Rush.

Écrit et réalisé par Chris Romeike.

Résonance intérieure, Christopher Romeike, offert par l'Office national du film du Canada

 

Paul-André Fortier

Paul-André Fortier danse depuis 30 ans. Il croit en la poésie du corps vieillissant et se questionne sur la pertinence que prend son travail avec l’âge. Ce film prend comme point de départ la dernière chorégraphie de Paul-André Fortier, Vertige, une pièce qui traite de la mort, conçue en collaboration avec le musicien et compositeur Malcom Goldstein.

Écrit, réalisé et monté par Oana Suteu.

Paul-André Fortier, Oana Suteu Khintirian, offert par l'Office national du film du Canada

 

Mise en scène

Dans une mise en scène quelque peu surréelle, digne d’un épisode de la populaire série américaine Glee, le metteur en scène Des McAnuff joint le langage du cinéma à celui du théâtre et interpréte une version chantée du scénario The Wind and the Rain de William Shakespeare. D’abord seul, il est vite accompagné de The Red Dirt Band pour une grande finale dans la plus pure tradition shakespearienne.

Écrit et réalisé par Chelsea McMullan.

Mise en scène, Chelsea McMullan, offert par l'Office national du film du Canada

 

La musique n’est pas un luxe

La philanthrope torontoise Earlaine Collins est lauréate du Prix Ramon John Hnatyshyn pour le bénévolat dans les arts du spectacle 2012. Généreuse et réfléchie, elle parle de son lien avec les artistes, de l’importance de donner et de tout ce qu’a signifié la musique pour elle et pour son mari, aujourd’hui décédé, dès les premiers jours de leur union.

Ce film a été tourné au Four Seasons Performing Arts Centre, où réside l’Orchestre symphonique de Toronto.

Écrit et réalisé par Annette Mangaard.

 

Héroïne imaginaire

Tel un conte de fée humoristique, ce court métrage nous raconte la remarquable histoire d’une fillette qui a été élevée dans la maison voisine de celle de sa famille véritable. Inspiré de la pièce solo de la comédienne, scénariste, réalisatrice et metteure en scène Mary Walsh, Dancing with Rage, ce film révèle toute l’essence des personnages uniques créés par la grande dame de la comédie de Terre-Neuve-et-Labrador.

Écrit et réalisé par Sherry White.

Héroïne imaginaire, Sherry White, offert par l'Office national du film du Canada

 

Denis Marleau

Court métrage documentaire rendant hommage à Denis Marleau. Ce film aborde de façon simple et franche un des thèmes importants de son œuvre : le rapport entre le matériel et la conscience, plus spécifiquement cette « inquiétante étrangeté » de Freud, laquelle émerge souvent lorsque des dissonances font surface entre cette matérialité et la conscience.

Écrit, réalisé et monté par Kim Nguyen.

Denis Marleau, Kim Nguyen, offert par l'Office national du film du Canada

Constellation

Combinant la musique de Chopin et l’animation numérique, cette œuvre révèle avec finesse l’empreinte de la pianiste Janina Fialkowska sur l’univers de la musique classique, et sur bien d’autres. Des morceaux tombent du ciel. Dans un tourbillon d’énergie, ils sont attirés vers le centre et forment peu à peu un piano à queue qui flotte dans les airs. Celui-ci se retourne sur lui-même, telle une planète au cœur d’une constellation.

Écrit, réalisé et animé par Patrick Doan.

Constellation, Patrick Doan, offert par l'Office national du film du Canada

 

Deepa Mehta, de profil

Portrait de la cinéaste torontoise d’origine indienne Deepa Mehta. La réalisatrice de Bollywood/Hollywood se décrit comme un hybride culturel, et si elle puise sa passion et ses récits en Inde, c’est au Canada qu’elle trouve la liberté de choisir la façon dont elle réalisera ses films.

Écrit et réalisé par Nettie Wild

Deepa Mehta, de profil, Nettie Wild, offert par l'Office national du film du Canada

 

Félicitations à tous les finalistes!

Pour plus d’informations sur les Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, cliquez ici.

Photo d’en-tête : Des McAnuff accompagné du Red Dirt Band. ONF. Tous droits réservés.