Soulignez la Journée du chandail orange le 30 septembre

Soulignez la Journée du chandail orange le 30 septembre

Soulignez la Journée du chandail orange le 30 septembre

La Journée du chandail orange a été lancée en 2013 pour attirer l’attention sur la réalité des pensionnats indiens, qui ont existé pendant 165 ans (de 1831 à 1996).

Pour Phyllis Webstad, survivante d’un tel pensionnat, la rupture des liens avec sa famille, sa communauté et sa culture a eu lieu en 1973, quand on l’a dépouillée de la belle chemise orange qu’elle portait le premier jour d’école et qu’elle n’a jamais revue.

Lui enlever sa chemise orange a été le premier élément d’une série de méthodes dévastatrices destinées à lui retirer l’estime d’elle-même, à effacer sa culture et à l’anéantir. Son histoire n’est que l’une des expériences vécues par d’innombrables survivants, mais beaucoup n’ont pas survécu pour raconter la leur. Les traumatismes intergénérationnels subis dans les pensionnats indiens et d’autres politiques d’assimilation forcée continuent à se faire sentir dans les communautés jusqu’à ce jour.

Les attitudes sociales néfastes, comme le racisme, ont une incidence sur le quotidien et les politiques gouvernementales, entraînant ainsi des disparités sociales. Comme le signale le juge Murray Sinclair, « le système éducatif de ce pays porte une grande part de responsabilité de cette situation. Mais il peut aussi réparer ce qui a été endommagé (1) ». En tirant des leçons d’un passé qui comprend les récits des peuples autochtones, on peut cultiver les germes de résilience et d’espoir d’un avenir meilleur et ainsi assister à l’épanouissement du proverbial érable canadien. En étant plus avisé, on peut faire mieux.

La Journée du chandail orange vise à sensibiliser la population et à reconnaître les préjudices passés. Elle engendrera peut-être des activités favorisant la réconciliation dans le milieu de l’éducation tout au long de l’année et dans les années à venir, de manière à contribuer à une société plus équitable.

(1) KNICKERBOCKER, Nancy. Projet du cœur : faire la lumière sur l’histoire cachée des pensionnats indiens en Colombie-Britannique, Vancouver, BC Teachers’ Federation, s.d.
Projet du coeur

SÉLECTION – La Journée du chandail orange

De plus, dans le cadre de la Journée du chandail orange du 30 septembre, ONF Éducation a créé une sélection de films de notre collection au sujet des pensionnats autochtones. Vous pouvez visionner ces films en cliquant sur l’image ci-dessous.

Chaque enfant compte : la réconciliation passe par l’éducation (30 septembre)

L’ONF est fier de se joindre à l’événement virtuel Every Child Matters, destiné aux jeunes, qui rendra hommage aux survivants des pensionnats autochtones, à leurs familles et à leurs communautés, dans le but de soutenir et d’encourager une véritable réconciliation dans tout le Canada. Il s’agira d’une occasion d’apprendre directement des survivants des pensionnats, des aînés, des gardiens du savoir, des artistes et des dirigeants des nations et des cultures partout au pays.

To read this post in English, click here.

Découvrez d’autres blogues éducatifs | Visionnez des film éducatifs sur ONF ÉducationAbonnez-vous au l’infolettre | Suivez ONF Éducation sur Facebook | Suivez ONF Éducation sur Twitter | Suivez ONF Éducation sur Pinterest

Ajouter un commentaire

Commenter