Cette semaine sur ONF.ca : Il y a 100 ans se terminait la Première Guerre mondiale

Cette semaine sur ONF.ca : Il y a 100 ans se terminait la Première Guerre mondiale

Cette semaine sur ONF.ca : Il y a 100 ans se terminait la Première Guerre mondiale

Un événement de taille est à souligner cette semaine : le jour du Souvenir, qui marque la fin de la Première Guerre mondiale, il y a 100 ans, soit le 11 novembre 1918. Les archives de l’ONF sont mises à contribution pour célébrer cet important anniversaire.

En parallèle, le documentaire de Pascale Ferland sur Pauline Julien est maintenant offert gratuitement en ligne. L’occasion de parler de cette femme talentueuse au parcours hors du commun.

Vimy retrouvé de Denis McCready (2017)

Ces dernières années, la série documentaire Apocalypse a permis à des images oubliées et saisissantes des deux guerres mondiales de refaire surface et de nous remémorer la complexité de ces moments marquants du 20e siècle. Le court métrage Vimy retrouvé s’inscrit dans cette lignée avec ses dessins qui se transforment en images d’archives colorées. L’action s’articule autour d’un cahier d’esquisses ayant appartenu au grand-père de la protagoniste, laquelle souhaite lui rendre hommage. Ce film est une première pour l’ONF, qui a puisé dans ses propres images d’archives pour les coloriser.

Vimy retrouvé, Denis McCready, offert par l'Office national du film du Canada

Le dilemme de Currie de Philippe Baylaucq (2018)

Tout comme pour Vimy retrouvé, les images qui se trouvent dans Le dilemme de Currie ont été colorisées. Du son et des voix ont également été ajoutés, pour un résultat impressionnant. Le spectateur est transporté dans le bureau du lieutenant-général Currie, à l’été 1918, alors qu’il planifie une offensive risquée, mais cruciale près de Cambrai, en France.

Le dilemme de Currie, Philippe Baylaucq, offert par l'Office national du film du Canada

Pauline Julien, intime et politique de Pascale Ferland (2018)

Pauline Julien, cette chanteuse engagée qui a profondément marqué le Québec, à une époque de grand bouillonnement politique et culturel, fait l’objet d’un documentaire saisissant. Quelques années après que sa correspondance avec Gérald Godin a été publiée, c’est au tour des images de faire revivre cette figure artistique inoubliable. De nombreux documents d’archives ont été retrouvés afin d’exposer les facettes de cette femme unique, complexe et libre. À voir en ligne sans hésiter!

Pauline Julien, intime et politique, , offert par l'Office national du film du Canada

Fabienne sans son Jules de Jacques Godbout (1964)

Actrice à ses heures, Pauline Julien était de ce court métrage de fiction qui célèbre la Nouvelle Vague, populaire courant cinématographique français né à la fin des années 1950. Le film raconte l’histoire de Fabienne, une chanteuse qui s’apprête à chanter à un grand gala, mais qui tente tant bien que mal de rejoindre Jean-Luc Godard, réalisateur phare de cette période enchanteresse du cinéma.

Fabienne sans son Jules, Jacques Godbout, offert par l'Office national du film du Canada

Québec… un peu… beaucoup… passionnément… de Dorothy Todd Hénaut (1989)

Aux côtés de Gérald Godin, Pauline Julien a mis son engagement politique au service de l’indépendance du Québec. Le nationalisme est ici traité avec passion et fougue, à l’image de la vie du couple.

Québec… un peu… beaucoup… passionnément…, Dorothy Todd Hénaut, offert par l'Office national du film du Canada

Ajouter un commentaire

Commenter