Sprint Gala : Regardez ces films en nomination au Gala Québec Cinéma

Sprint Gala : Regardez ces films en nomination au Gala Québec Cinéma

Sprint Gala : Regardez ces films en nomination au Gala Québec Cinéma

Le Gala Québec Cinéma, qui récompense le travail des artistes et artisans de l’industrie cinématographique québécoise, aura lieu dimanche. En lien avec les festivités entourant cet événement, plusieurs plateformes, dont celle de l’ONF, offrent de visionner des films en nomination, et ce, jusqu’au 10 juin.

La pureté de l’enfance de Zviane (2017) – En nomination dans la catégorie Meilleur court métrage | animation

 À partir d’un vrai enregistrement de son enfance, l’illustratrice Zviane met son talent à profit dans ce charmant court métrage. La voix enfantine de la réalisatrice se superpose aux dessins animés mettant en scène les histoires inventées qui se retrouvent sur la cassette audio. Ode à l’imagination des enfants, ces quelques minutes soufflent un véritable vent de fraîcheur et auront fait rire bon nombre de spectateurs!

La pureté de l'enfance, Zviane, offert par l'Office national du film du Canada

Manic de Kalina Bertin (2017) – En nomination dans la catégorie Meilleur film documentaire

Avec ce documentaire, la jeune réalisatrice Kalina Bertin met en lumière la vie de son père, un homme au passé trouble et aux identités multiples. S’appuyant sur divers témoignages, dont ceux de son frère et de sa sœur, tous deux atteints de maladie mentale, la cinéaste explore ses racines familiales et le legs de ce géniteur fuyant et manipulateur. Un portrait puissant et intimiste qui, on le comprendra, a permis à Kalina Bertin de panser les plaies ouvertes par cette figure paternelle complexe et énigmatique.

Manic, Kalina Bertin, offert par l'Office national du film du Canada

Crème de menthe de Jean-Marc E. Roy et Philippe David Gagné (2017) – En nomination dans la catégorie Meilleur court métrage | fiction

Le duo originaire du Saguenay et à qui l’on doit Bleu tonnerre (2015) est de retour avec Crème de menthe. Après la mort de son père, une fille doit venir vider la maison de ce dernier, qui était un accumulateur compulsif. Découragée, la jeune femme est partagée entre sa peine et sa colère envers le défunt. Magnifiquement filmée, Charlotte Aubin dévoile de nouveau son talent de comédienne, sous une caméra attentive. La réalisation est remplie de trouvailles ingénieuses, tout comme le scénario, qui regorge de dialogues tantôt drôles, tantôt émouvants. Impossible de s’ennuyer avec ces cinéastes talentueux!

Crème de menthe, Jean-Marc E. Roy, offert par l'Office national du film du Canada

La maison du hérisson d’Eva Cvijanović (2017) En nomination dans la catégorie Meilleur court métrage | animation

 Un gentil et doux hérisson vit dans une humble et petite maison en forêt. C’est là où il se sent bien et en sécurité. Son mode de vie simple irrite et suscite l’envie des autres animaux de la forêt. Un conte animé et coloré qui souligne l’importance d’être bien chez soi. Adapté du livre Hedgehog’s Home de l’auteur Branko Ćopić, ce court métrage fait de feutre aiguilleté rappelle l’univers de Wes Anderson, notamment avec son film d’animation en volume Fantastique Maître Renard.

La maison du hérisson, Eva Cvijanovic, offert par l'Office national du film du Canada

Ajouter un commentaire

Commenter