De Sherbrooke à Brooks : gratuit pendant 48 h !

De Sherbrooke à Brooks : gratuit pendant 48 h !

De Sherbrooke à Brooks : gratuit pendant 48 h !

À l’occasion de la mise en ligne gratuite du film De Sherbrooke à Brooks, les 22 et 23 novembre 2016, nous avons demandé au réalisateur Roger Parent de nous présenter son documentaire en ses mots.

De Sherbrooke à Brooks – Histoires d'un corridor migratoire, Roger Parent, offert par l'Office national du film du Canada

Donner la parole aux réfugiés africains

Roger Parent
Le cinéaste Roger Parent

De Sherbrooke à Brooks rend visible une communauté largement « invisible » dans la société canadienne : les réfugiés africains de souche francophone.  En donnant la parole à cette population, le documentaire veut promouvoir et stimuler une meilleure intégration de ces Nouveaux Canadiens dans le fonctionnement démocratique du pays. Par l’entremise de cette visibilité et de cette prise de parole, les protagonistes se transforment en narrateurs, non seulement de leur propre histoire, mais d’un archétype de récit évocateur du vécu collectif de milliers d’autres réfugiés.

Malgré une discrimination sourde au quotidien, la violence, la non-reconnaissance des acquis, la pauvreté et le peu d’accès à l’emploi, les protagonistes et leurs familles présentent une histoire de résilience culturelle. Leurs parcours de vie témoignent de la richesse humaine apportée par les Nouveaux Arrivants, tant au Québec que dans les communautés francophones de l’Ouest canadien.  Leurs succès et leur engagement social envers le pays d’accueil illustrent de quelle façon l’intégration socio-culturelle par l’accompagnement et les services d’appui représentent une stratégie efficace pour contrer la criminalité, le décrochage scolaire et la radicalisation.

En bout de piste, la transposition de cette histoire collective sous forme de documentaire démontre l’important potentiel de la création cinématographique pour favoriser la médiation entre les cultures.

SHERBROOKE_A_BROOKS

De Sherbrooke à Brooks suit ainsi le parcours intergénérationnel de quatre protagonistes et de leurs proches, des camps de réfugiés d’où ils sont partis en Afrique à leur point de chute initial à Sherbrooke, et  de leur exode subséquent vers le sud de l’Alberta, en quête d’emploi au méga-abattoir de la ville de Brooks. Leur aller-retour à l’intérieur de ce corridor migratoire couvre une période de dix ans. Au cœur de cette errance perpétuelle se trouve la question des choix de vie déchirants qu’ils sont appelés à faire en matière de famille, de sécurité financière, de langue et de culture.

Roger Parent, PhD
Réalisateur

Ajouter un commentaire
  1. Notre repli culturel nous jouerait-il des tours? Nous rendrait-il plus petit que nature? Il faudrait peut-être voir l’immigration dans une autre perspective. Ce à quoi nous invite ce magnifique documentaire.

    — Luc Lévesque,

Commenter