Cinq films pour vous donner le vertige

Cinq films pour vous donner le vertige

Cinq films pour vous donner le vertige

Qui n’a pas dans son entourage une personne qui fuit comme la peste les hauteurs parce que ça lui procure des sensations désagréables? Vous savez, la personne qui, en visite dans une grande ville, préfère rester bien ancré sur le plancher des vaches plutôt que de contempler d’un seul coup d’œil l’étendue du territoire en se tapant une longue file d’attente et en déboursant un montant prohibitif pour grimper au sommet d’une tour.

C’est parce que j’éprouve beaucoup de sympathie pour ces gens souffrant de vertige que j’ai cherché dans l’incommensurable catalogue de l’ONF des œuvres qui, je l’espère, permettront aux proches de mieux comprendre la peur du vide et le sentiment que tout tourne autour de soi.

Commençons donc cette thérapie cinématographique sans prétention scientifique avec Charpentier du ciel. Dans ce court métrage documentaire de 1966, vous ferez la connaissance de Harold Comber, un Mohawk de Kahnawake qui, comme plusieurs de ses ancêtres l’ont fait avant lui, gagne sa vie en montant des structures d’acier… à plusieurs dizaines de mètres du sol. À noter : les images saisissantes du Manhattan des années 1960.

Charpentier du ciel, Don Owen, offert par l'Office national du film du Canada

Maintenant que vous avez vu un type manipuler des poutres d’un gratte-ciel sans même porter de harnais de sécurité, installez-vous confortablement dans la cabine d’un CL-41 Tutor pour assister aux prouesses de l’Équipe de démonstration aérienne, mieux connue sous le nom de Snowbirds. Produit pour la série Canada vignettes, ce documentaire combine des séquences spectaculaires avec une musique qui fait très « Las Vegas ». Santé!

Canada Vignettes: Canada's Snowbirds, Joan Henson, offert par l'Office national du film du Canada

Avouez que les pilotes des Snowbirds ont des nerfs d’acier. Mais ils ne sont pas les seuls. Prenez le temps d’écouter les personnages d’Aviature, un documentaire fascinant mettant en vedette des pilotes de brousse, spécialistes du Grand Nord québécois. La gestion du risque, ce n’est pas qu’à Wall Street que ça se passe…

Aviature, Bruno Boulianne, offert par l'Office national du film du Canada

En théorie, les aventuriers de tout acabit peuvent très bien chatouiller les nuages sans quitter la Terre. Ils doivent seulement se rendre au mont Everest, l’eldorado des sensations fortes auquel des générations de grimpeurs ont rêvé. C’est le cas des quatre Québécois du documentaire Un Everest de l’intérieur. Disons qu’il existe des façons pas mal plus relaxes de « se dépasser »…

Un Everest de l'intérieur, Claude-André Nadon et Sylvie Van Brabant, offert par l'Office national du film du Canada

En fait, pas besoin de parcourir des milliers de kilomètres pour pratiquer un type d’escalade procurant un tant soit peu d’adrénaline. Dans Le pilier de cristal, un couple d’alpinistes s’attaque à une formation de glace située à deux pas de Québec. Le paysage évoque étrangement la grotte de Superman…

Ajouter un commentaire

Commenter