L’ONF s’engage à respecter votre vie privée

Nous utilisons des témoins de navigation afin d’assurer le bon fonctionnement du site, ainsi qu’à des fins publicitaires.

Si vous ne souhaitez pas que vos informations soient utilisées de cette manière, vous pouvez modifier les paramètres de votre navigateur avant de poursuivre votre visite.

En savoir plus

Quelques trucs d’entrevue pour le documentaire

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans le cinéma documentaire ou, simplement, peaufiner leur technique d’interview, voici quelques trucs utiles.

Avant l’interview :

  • Faites une bonne recherche sur la matière de l’entrevue et, si possible, sur les personnes que vous interrogerez. Une préparation soignée vous mettra à l’abri des mauvaises surprises et vous fera gagner du temps.
  • Définissez quelques thèmes et préparez trois ou quatre questions sur chacun.
  • Organisez une rencontre préalable avec vos sujets si cela est possible. Ils pourraient bien vous fournir des pistes auxquelles vous n’avez pas songé.
  • Lisez vos questions à voix haute, ou à une tierce personne, pour vous assurer qu’elles sont claires.
  • Trouvez un bon lieu de tournage en tenant compte des contraintes liées au son et à l’éclairage.
  • Élaborez un scénario global pour votre film ou votre projet, et déterminez la place qu’y tiendra chacun de vos sujets. Ce scénario pourra évoluer en cours de route mais il est bon d’en établir un au départ.
  • Songez à faire également des entrevues de groupe. Elles sont en général moins simples à réaliser en raison des divergences d’opinion des participants; par contre, elles ont l’avantage de refléter cette diversité.
  • Si vous faites plusieurs entrevues individuelles pour le même film, vous avez intérêt à prévoir une ou deux questions auxquelles tous les sujets répondront. Vous obtiendrez ainsi divers points de vue sur la même question.

Au moment de l’interview :

  • Si l’intervieweur n’apparaît pas dans le film, assurez-vous que le sens de ses questions est clair même si on ne les entend pas. Au besoin, expliquez au sujet comment incorporer la question dans sa réponse.
  • Quand le sujet parle, ne l’interrompez pas. Les gens se livrent volontiers devant la caméra. Il suffit de leur donner le temps.
  • Évitez les questions qui appellent un oui ou un non. Les questions ouvertes donnent de meilleurs résultats.
  • Écoutez attentivement les réponses pour vous assurer a) qu’elles n’ont pas besoin d’un complément pour être comprises, et b) qu’elles sont claires. Au besoin, demandez au sujet de les reformuler.
  • Ne craignez pas de vous écarter de votre scénario. Un bon intervieweur saisit au bond les réponses intéressantes pour relancer son sujet.
  • Le plus souvent possible, amenez le sujet à raconter des anecdotes ou des histoires. Elles créent une impression plus vive que les simples réponses.
  • Évitez les conversations ou le bruit pendant que le sujet parle.
  • Commencez par les questions les plus faciles; attendez que le sujet soit « réchauffé » pour aller au fond des choses. N’hésitez pas à poser des questions ardues.
  • À la fin de l’interview, vous pouvez toujours demander au sujet s’il aimerait ajouter quelque chose à ce qui a été dit. En général il acceptera.

Avez-vous des conseils de votre cru à partager avec nous ? Rédigez-les dans l’espace ci-dessous réservé aux commentaires.

***

Ajouter un commentaire
  1. Merci pour ces précieux conseils. M’étant déjà frotté à ce type d’itw, vous venez de confirmer ma « méthode » mise au point sur le tas pour travailler ce type d’entretien. Un grand merci à vous, d’autant plus que je n’ai aucune formation dans l’exercice du documentaire. Qu’en est-il de votre parcours/formation à vous ?
    Lyn.

Commenter