Canada 150 | Un pays qui se raconte

Nouvelles

L’ONF participe aux activités de Canada 150, le 150e anniversaire de la Confédération, avec trois projets d’envergure nationale mettant en lumière notre périple collectif en tant que nation :

  • Aabiziingwashi (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée Regards autochtones sur le Canada
  • Programmation spéciale en ligne Un pays en quatre temps
  • Générations 150Ce que le passé nous a légué. Ce que l’avenir nous réserve.

Les projets de l’ONF illustreront l’incroyable diversité propre à notre pays et proposeront des perspectives variées. Ils stimuleront les échanges et favoriseront une meilleure compréhension des uns et des autres. Ils nous aideront à raconter notre histoire, du vécu des peuples autochtones établis ici depuis des milliers d’années jusqu’à la réalité démographique, sociale et culturelle actuelle, en constante évolution.

Hymne , , offert par l'Office national du film du Canada

« Existe-t-il meilleure façon de célébrer notre identité qu’à travers les histoires que nous racontons ? Les activités élaborées par l’ONF pour souligner les 150 ans du Canada inviteront tous les Canadiens et les Canadiennes à découvrir d’où nous venons, à constater le chemin parcouru et à réfléchir à notre orientation future. Nous travaillons assidûment à organiser des événements qui se transporteront partout au pays et qui vivront en ligne ― une célébration nationale du cinéma et des médias numériques qui procurera des expériences mémorables à la population canadienne », a déclaré Claude Joli-Coeur, commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’Office national du film du Canada.

De plus, l’ONF partage des œuvres de sa célèbre collection et collabore avec des partenaires du pays tout entier aux activités du 150e anniversaire.

Aabiziingwashi* (Bien éveillés) : Le cinéma autochtone en tournée

Regards autochtones sur le Canada

Dès le 16 janvier et tout au long de l’année 2017, la population du Canada entier aura des occasions uniques de voir notre pays à travers des perspectives autochtones.

Aabiziingwashi (Bien éveillés: Le cinéma autochtone en tournée est une série de projections pancanadiennes mettant en vedette les œuvres exceptionnelles de cinéastes autochtones produites par l’ONF. Des invités spéciaux assisteront à certains événements et prendront part aux débats qui suivront les projections. La série aborde plusieurs des grands thèmes du cinéma autochtone canadien — colonisation, résistance, résurgence culturelle — et vise à rapprocher les Autochtones et les non-Autochtones d’ici.

Les nouveaux films au cœur de cette tournée sont notamment On ne peut pas faire deux fois la même erreur, le plus récent documentaire de l’éminente cinéaste Alanis Obomsawin, qui s’intéresse cette fois à une poursuite judiciaire historique dénonçant le sous-financement systémique des services d’aide aux familles et à l’enfance offerts aux enfants des Premières Nations ; Inuk en colère, le long métrage maintes fois primé d’Alethea Arnaquq-Baril exposant les répercussions sur les communautés inuites des campagnes menées par les opposants à la chasse au phoque ; The Road Forward, le long métrage documentaire musical de Marie Clements sur le militantisme autochtone en Colombie-Britannique ; et Birth of a Family, dans lequel Tasha Hubbard nous convie à la première rencontre de trois sœurs et un frère séparés en bas âge et nous sensibilise aux conséquences des terribles rafles des années 1960. La série de projections présente aussi des films phares de notre collection de plus de 250 œuvres de réalisateurs autochtones.

Aabiziingwashi* (Bien éveillés: Le cinéma autochtone en tournée sera présenté en collaboration avec APTN, TIFF, le Festival du film et des arts médiatiques imagineNATIVE, ainsi que d’autres partenaires à l’échelle du pays.

* Le titre Aabiziingwashi (mot anichinabé qui décrit l’état de veille ou l’incapacité à dormir) souligne le fait que la langue est l’un des trois piliers de la réconciliation, les deux autres étant la terre et la gouvernance/souveraineté. C’est Jesse Wente, directeur de la programmation au TIFF Bell Lightbox, l’un des partenaires de l’ONF dans cette entreprise, qui a eu l’idée de baptiser la tournée ainsi. Il a choisi un mot de la langue anichinabée afin de reconnaître le territoire faisant l’objet du traité Dish with One Spoon, un lieu de rassemblement historique pour nombre de nations où se trouve aujourd’hui le Festival international du film de Toronto. L’ONF adaptera ce mot dans différentes langues autochtones au fil des déplacements de la tournée au Canada.

Programmation spéciale en ligne

Un pays en quatre temps

Canada 150 – Programmation spéciale sur ONF.ca – (Bande-annonce), , offert par l'Office national du film du Canada

Pour cette programmation spéciale diffusée sur ONF.ca, nous avons sélectionné des films issus de notre vaste collection qui explorent l’identité canadienne sous différents angles : ce que nous recherchons, ce que nous protégeons, ce que nous défendons et ce que nous appelons un « chez-nous ».

Offerte sur ONF.ca dès février 2017, cette programmation rassemble des nouveautés et des classiques de l’ONF qui feront découvrir le Canada comme un lieu riche d’images, d’histoires et de possibilités. Un pays vaste et diversifié, d’une spectaculaire beauté. Un endroit où se développent les communautés, grandes et petites, et que nous sommes fiers d’appeler notre chez-nous.

Cette programmation spéciale rendra hommage aux récits et aux expériences qui composent la famille canadienne ; à notre passé et à notre avenir collectif ; aux valeurs et aux perspectives qui nous confèrent notre unicité.

Générations 150

Ce que le passé nous a légué. Ce que l’avenir nous réserve.

Générations 150 , , offert par l'Office national du film du Canada

Générations 150 est une série de 14 essais photographiques présentant des Canadiens et Canadiennes d’horizons différents qui livrent leurs réflexions sur notre périple collectif, soit le patrimoine dont nous avons hérité et celui que nous souhaitons léguer aux générations futures. La série sera lancée en juin 2017.

Combinant des photos originales, un site réactif et des paysages sonores saisissants, Générations 150 fait appel à la collaboration d’artistes canadiens accomplis et met en lumière le talent collectif d’un riche amalgame de photographes, de cinéastes, de poètes, de musiciens et d’auteurs de partout au pays.

Parmi les collaborateurs, mentionnons l’actrice et humoriste Mary Walsh, l’auteure France Daigle, lauréate d’un Prix littéraire du Gouverneur général, l’artiste et poète Natasha Kanapé Fontaine, le photographe Yannick Grandmont, la réalisatrice Helene Klodawsky, l’artiste multidisciplinaire Walter Kaheró:ton Scott et l’un des plus grands photographes du Canada, George Hunter. L’éventail de styles, de points de vue et de pratiques qu’ils représentent illustre à merveille le foisonnement créatif du Canada au sens large.

Ces histoires ne vivront pas uniquement en ligne. L’ONF collaborera avec des partenaires importants pour créer des vitrines et des installations dans des espaces et des événements prestigieux. Nous vous ferons part des détails ultérieurement.

Le partenaire médiatique de Générations 150 est Postmedia.

Projets de partenaires

L’ONF collabore également avec un éventail de partenaires publics et privés à leurs propres projets Canada 150. Les partenariats publics concernent notamment le Musée canadien de la nature et des événements tenus avec des organisations comme le Centre culturel Illusuak du gouvernement du Nunatsiavut et Wapikoni.

***

Suivez l’ensemble des activités liées à Canada 150 grâce aux mots-clics #Canada150, #Bieneveilles et #Generations150.