Affiches psychédéliques

FilmsPhotos

Cette semaine, nous présentons des films psychédéliques de la fin des années 1960 et début des années 1970 sur ONF.ca. Nous avons ressorti des œuvres de Ryan Larkin (En marchant), de Claude Jutra (Wow), d’André Leduc (Tout écartillé) et de Pierre Moretti (Un enfant… Un pays), ainsi qu’un portrait de l’Expo 67, à Montréal, signé William Brind (Objectif : Expo 67).

En faisant quelques recherches dans nos archives, je suis tombée sur de superbes affiches de films de cette époque, fortement influencées par le psychédélisme et ses influences : le mouvement op’art (avec ses jeux d’illusions optiques) et le pop art (pensez Andy Warhol). En voici quelques-unes.

IXE-13 (1971) réalisé par Jacques Godbout

The Ernie Game (1967) réalisé par Don Owen

Kid Sentiment (1967) réalisé par (encore une fois) Jacques Godbout

La gammick (1974) réalisé par (encore et toujours) Jacques Godbout

Christopher's Movie Matinee (1968) réalisé par Mort Ransen

Wow (1969) réalisé par Claude Jutra

Jusqu'au cœur (1968) réalisé par Jean-Pierre Lefebvre et mettant en vedette Robert Charlebois et Mouffe

Le psychédélisme est un mouvement de contre-culture apparu au milieu des années 1960, valorisant les perceptions sensorielles causées par certaines drogues hallucinogènes et psychotropes (LSD, champignons, mescaline…), populaires à l’époque. (Source : Wikipédia).

Lorsqu’on pense au mouvement psychédélique, on pense souvent à la musique de Jimi Hendrix, de Pink Floyd ou des Beatles, ainsi qu’aux films Barbarella de Roger Vadim, 2001, l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick ou encore Alice au pays des merveilles de Disney, avec la fameuse scène de la chenille qui fume…

Découvrez notre programmation « Complètement psychédélique! » sur ONF.ca.