Herbert Norman : victime de la guerre froide

Films

Il y a 60 ans, le diplomate canadien Herbert Norman se jetait du haut d’un toit au Caire. Hanté par les accusations d’espionnage portées de façons répétées contre lui, il s’est enlevé la vie. Il compte parmi les nombreuses victimes de la psychose collective qui s’est emparé des États-Unis et du monde occidental dans les années 1950 : la chasse aux communistes.

LIRE LA SUITE...