Both_blogue

Deux nominations aux Oscars, une première?

Films

Les nominations d’Une vie sauvage (Wild Life) d’Amanda Forbis et Wendy Tilby et de Dimanche de Patrick Doyon, annoncées le 24 janvier dernier, étaient les 71e et 72e de l’ONF depuis sa fondation en 1939. La 84e cérémonie de remise des Oscars, qui aura lieu le 26 février prochain, sera peut-être l’occasion pour l’ONF de remporter une 13e statuette. À l’exception des grands studios hollywoodiens, l’ONF est le producteur et le distributeur de films ayant reçu le plus de nominations et d’Oscars au monde! 7 films d’animation et 4 documentaires ont déjà été récompensés. De plus, en mars 1989, l’Académie remettait un Oscar honorifique à l’ONF afin de récompenser son excellence dans toutes les sphères de la cinématographie et de souligner son 50e anniversaire.

L’ONF se retrouve donc cette année avec deux nominations dans la catégorie Court métrage (animation). Surprenant? Extraordinaire? Oui, bien sûr! Mais ce qui est encore plus étonnant, c’est que ce n’est pas la première fois que pareille chose se produit. En 1974, les films La faim (Hunger)de Peter Foldès et The Family That Dwelt Apart d’Yvon Mallette étaient en nomination dans cette catégorie. Malheureusement, ni l’un ni l’autre n’étaient repartis avec la précieuse statuette. En 1977, Le château de sable (The Sand Castle) de Co Hoedeman remporte l’Oscar du meilleur court métrage d’animation. Cette année-là, Histoire de perles (Bead Game) d’Ishu Patel était aussi en lice. En 1991, Mouches noires (Blackfly) de Christopher Hinton et Cordes (Strings) de Wendy Tilby font la lutte à un troisième film, britannique celui-là, pour le titre de meilleur court métrage d’animation. Pas de veine! Le troisième film, Manipulation, est proclamé gagnant! En 1999, les films Ma grand-mère repassait les chemises du roi (My Grandmother Ironed the King’s Shirts) de Torill Kove, qui se méritera l’Oscar du meilleur court métrage d’animation en 2006 pour son film Le poète danois (The Danish Poet), et When the Day Breaks d’Amanda Forbis et Wendy Tilby, qui avait remporté la palme d’or du festival de Cannes, catégorie court métrage pour ce film, s’étaient retrouvés finalistes pour l’Oscar. Malheureusement, ni l’un ni l’autre n’avaient gagné.

Mentionnons qu’en 1952, la même situation aurait dû se produire, alors que The Romance of Transportation in Canada de Colin Low et Voisins (Neighbours) de Norman McLaren sont en nomination. Mais voilà que le film de Mclaren est en lice dans la catégorie Documentary (Short Subject) alors qu’il s’agit en fait d’un film d’animation. Cela s’explique sans doute par le fait qu’à l’époque la catégorie destinée aux films d’animation s’appelait Short Subject (cartoon), ne retenant ainsi que des dessins animés et ignorant les films utilisant d’autres techniques d’animation. Quoi qu’il en soit, Voisins (Neighbours) remporte l’Oscar, devenant ainsi le seul film d’animation de l’ONF, et peut-être de l’histoire, à remporter un prix documentaire!

Si on exclut l’année 1952, ce sera donc la 5e fois que deux films de l’ONF s’affronteront dans la catégorie Court métrage (animation). Jusqu’à présent, les probabilités n’ont pas joué en faveur de l’ONF. En effet,  seul Le château de sable (1977) a remporté le prix en de pareille circonstance! Mais bon! Les probabilités restent des probabilités! Et elles n’auront sans doute rien à voir avec le résultat du 26. En attendant, on ne peut que se croiser les doigts et souhaiter bonne chance aux deux films!

Pour plus d’info sur nos deux nominations 2012 : ONF.ca/Oscars