Pause ONF avec la bruiteuse Karla Baumgardner

Pause ONF avec la bruiteuse Karla Baumgardner

Pause ONF avec la bruiteuse Karla Baumgardner

Vous êtes-vous déjà demandé ce que font les bruiteurs ou comment ils accomplissent si bien leur travail? Découvrez quelques trucs du métier dans la présente édition de Pause ONF.

Cette semaine, à Pause ONF, nous nous entretenons avec Karla Baumgardner, bruiteuse lauréate d’un Emmy. Karla est venue à Montréal étudier le mime, mais a changé de voie à la suite d’un cours sur l’art du bruitage.

Elle travaille dans ce domaine depuis maintenant plus d’un quart de siècle, et elle a participé à de nombreuses productions de l’ONF, dont Bêtes de famille, Je suis ici, La mère des os et Rubans. Elle a remporté un Emmy pour son travail dans la populaire télésérie d’animation Arthur.

Les bruiteurs produisent les sons qu’on entend à l’écran. La prise de son sur le plateau se concentre sur le dialogue. Pour parvenir à un réalisme maximal, on ajoute les bruits en postproduction pour simuler les pas d’un personnage, les coups de feu, le bris de verre, etc.

Les bruiteurs travaillent essentiellement dans l’ombre et ils sont relativement peu nombreux, mais leur apport est essentiel aux productions cinématographiques, qu’il s’agisse de films tournés en réel ou de films d’animation.

Cette discipline est peut-être une nouveauté pour certains, mais les bruiteurs figurent au générique depuis le premier film parlant. Le chanteur de jazz comportait le travail d’un certain Jack Donavan Foley, qui donnait ainsi naissance à une nouvelle forme d’art. En anglais, les bruiteurs sont même désignés sous le nom de Foley artists.

Chaque bruiteur ou bruiteuse a évidemment sa méthode, mais tous partagent quelques règles de l’art. Pour sa part, Karla visionne le film et note chaque image du scénario où elle devra intervenir, créant de la sorte un découpage sonore.

Elle cherche ensuite le meilleur moyen de reproduire les sons voulus et s’assure d’avoir dans sa trousse tous les outils requis pour faire le travail. Si elle ne les a pas, elle se les procure.

J’ai trouvé ça fascinant, et j’ai demandé à Karla de nous nommer cinq articles essentiels à tout bruiteur. Elle m’a donné la liste que voici.

  1. Un sac de tissus, de types et de textures variés : très utile pour reproduire les bruits de vêtements d’un personnage en mouvement.
  2. Un coffre de divers morceaux de métal : idéal pour créer des bruits fracassants, des grincements et le son du tonnerre. Une charnière est un élément clé, qui servira à toutes sortes de bruits.
  3. Une boîte de plastique et de caoutchouc : parfait pour les sons d’étirement.
  4. Un tube de gel coiffant — eh oui : croyez-le ou non, il servira à recréer le bruit de choses visqueuses ou qui fondent.
  5. Un article emblématique, bien à soi. Pour Karla, il s’agit de sa baguette de vent (Om Wand) – en déplaçant l’air, elle provoque un son étrange, comme un rayon laser dans l’espace cosmique.

Voyez ce que Karla a de plus à dire dans cette édition de Pause ONF.

Ajouter un commentaire

Commenter