La Beauté des expériences vécues par des personnes trans

La Beauté des expériences vécues par des personnes trans

La Beauté des expériences vécues par des personnes trans

« J’adore les sirènes. Elles appartiennent à deux mondes. Le monde des océans et le monde des humains. Parfois, elles doivent choisir dans quel monde elles veulent vivre. Je comprends ça. »

Ces paroles sont celles de True, l’une des jeunes personnes qui racontent leur histoire dans le documentaire Beautés, de Christina Willings. Tru confie qu’elle se sent parfois tiraillée dans différentes directions en ce qui a trait à son identité. La plupart d’entre nous entretiennent des conceptions et des idées à propos du genre et du rôle social qui lui est associé. Si nous considérons notre genre comme quelque chose qui va de soi, d’autres ont des expériences différentes, et pour comprendre vraiment ce qu’elles vivent relativement à leur identité et/ou à leur expression de genre, il faut écouter ce qu’elles ont à nous dire.

Beautés, Christina Willings, offert par l'Office national du film du Canada

Beautés s’attache à cinq jeunes de diverses identités de genre. Leurs histoires donnent aux spectateurs une occasion unique d’entendre et d’apprendre ce que vivent les jeunes lorsque leur identité de genre n’est pas conforme aux attentes de la société. Leurs récits sont tout à fait à propos à l’ère où nombre d’écoles s’emploient activement à faire la promotion de milieux inclusifs et sûrs pour les élèves et le personnel. Nous avons besoin d’entendre les voix de ceux et celles qui vivent de telles expériences afin de reconnaître les défis que nous devons relever et savoir où résident nos forces.

Le documentaire Beautés peut être utilisé de différentes façons pour stimuler la discussion en classe sur la diversité de genre. Vous trouverez ci-dessous une liste des sujets à explorer avec les élèves.

Les personnes trans et au genre créatif ont des histoires positives à raconter

  • Beaucoup de récits marquants de la culture contemporaine portant sur la lutte des personnes trans et de diverses identités de genre pour leurs droits, la reconnaissance et le respect mettent l’accent sur la colère ou l’humiliation que ces personnes ont ressenties par rapport à la marginalisation ou à l’oppression dont elles ont été l’objet. Pourtant, bien des personnes trans et de diverses identités de genre ont de belles expériences de vie positives à partager. Plusieurs des jeunes protagonistes de Beautés parlent du soutien de leur famille, de leur petits copains ou copines et de leur façon d’exprimer leur personnalité. Ces jeunes vivent des vies pleines; ils entretiennent des relations, ont des intérêts, des talents, sont entourés d’amis et d’adultes qui les appuient.

Questions à soumettre à la classe:

  • Donnez un exemple d’histoire positive à propos de personnes trans ou de diverses identités de genre.
  • Comment pouvez-vous affirmer l’identité ou l’expression de genre de quelqu’un d’autre? (L’affirmation peut se faire sous forme de paroles, de mises au point déclarations, d’actions, etc.)

La transphobie : La transphobie existe vraiment

Dans Beautés, Bex déclare : « Je n’aime pas parler de ça en public parce que ça pourrait me mettre en danger. » Dans le document Chaque classe dans chaque école : rapport final d’Égale sur l’homophobie, la biphobie et la transphobie dans les écoles canadiennes (2011), les élèves qui s’identifient comme personnes trans signalent des niveaux élevés de harcèlement verbal, physique et sexuel au quotidien dans les écoles. Dans le film, les jeunes révèlent qu’ils ont subi du harcèlement verbal dans le cadre de leur appartenance à des équipes sportives non mixtes, ainsi que du harcèlement sexuel dans les toilettes de l’école.

 Questions à soumettre à la classe:

  • Selon vous, quels obstacles les élèves trans ou de diverses identités de genre pourraient-ils rencontrer dans votre école?
  • Quels gestes les élèves et le personnel peuvent-ils poser pour rendre leurs écoles plus sûres?

Politiques et espaces

Beautés offre aux élèves la possibilité de réfléchir aux approches proactives qu’ils peuvent adopter de concert avec leur école pour éduquer leurs pairs et élaborer des politiques scolaires plus judicieuses en ce qui a trait au genre. Par exemple, les écoles ont encore beaucoup de travail à faire en ce qui concerne les espaces non mixtes, comme les toilettes et les vestiaires d’éducation physique. Cet enjeu est mis en lumière dans le film quand Fox dit : « Qu’on m’ait forcée à entrer aux toilettes parce qu’on ne croyait pas que j’étais de l’un ou l’autre sexe… ça m’a vraiment dégoûtée. » Outre la déclaration de Fox, Bex confie : « À l’école, j’aime pas aller aux toilettes des filles. Je déteste ça… parce que je ne suis pas une fille! » Les élèves pourraient envisager la nécessité d’offrir à tous et à toutes l’accès sécuritaire aux toilettes. C’est une question complexe qui touche le besoin de bien-être et de sécurité des gens. La discussion va souvent plus loin que la simple mise à disposition d’une toilette non genrée dans l’école étant donné que cela ne suffit pas toujours à garantir une expérience intime, accessible, sûre et confortable.

Questions à soumettre à la classe:

  • Quelles sont les politiques mises en place pour protéger le droit à l’identité de genre et à l’expression de genre au Canada et dans votre province?
  • Comment ces politiques aident-elles les gens à se sentir en sécurité dans votre école. Quelles autres mesures devrait-on prendre?

Les familles

Le fait de vivre au sein d’une famille compréhensive et de bénéficier de soutien parental contribue de façon appréciable à une meilleure santé mentale et au bien-être des jeunes personnes trans et au genre créatif, comme le signale le rapport ÊTRE EN SÉCURITÉ, ÊTRE SOI-MÊME : Résultats de l’enquête canadienne sur la santé des jeunes trans (2014). Chacun des jeunes protagonistes de Beautés nous présente sa famille, ce qui peut amener les élèves à considérer dans quelle mesure leurs familles influent sur leur propre développement.

Questions à soumettre à la classe:

  • En quoi le fait de disposer du soutien de sa famille aide les personnes qui pourraient être différentes des autres. Pourquoi est-ce important selon vous?
  • Faites-nous part de l’histoire de familles de votre connaissance qui contribuent à l’épanouissement d’un enfant différent grâce à leur compréhension et à leur soutien.

Options médicales de la transition de genre

Dans le film, les jeunes au genre créatif livrent également leurs réflexions sur les options médicales de la transition de genre, dont les bloqueurs de puberté et le traitement hormonal trans-sexualisant, et sur la façon dont ces outils leur permettent d’être eux-mêmes et d’affirmer leur identité et leur expression de genre.

Questions à soumettre à la classe:

  • Pour quelles raisons croyez-vous que les gens font parfois preuve de curiosité pour les histoires de réassignation sexuelle des personnes trans et de diverses identités de genre?
  • Beaucoup de personnes trans et de diverses identités de genre ne veulent pas parler de leur traitement médical de réassignation de genre. Comment peut-on respecter les limites et l’intimité des gens. Selon vous, quelles questions seraient inappropriées?

Faire face

Dans Beautés, la plupart des jeunes protagonistes indiquent de quelles manières ils s’y prennent pour assumer leur différence ou faire face à la transphobie. Ils recourent à l’art, militent pour les droits des trans à la Commission des écoles catholiques ou réalisent des vidéos avec leurs poupées pour montrer à quoi devraient ressembler les vraies « fins heureuses ». Tout le monde doit apprendre à faire face aux réalités de la vie, mais il est encore plus important de développer des stratégies d’adaptation lorsqu’on est confronté à de grandes adversités.

Questions à soumettre à la classe:

  • Pourquoi est-ce si important d’apprendre à faire face aux difficultés ou à l’adversité?
  • Quelles méthodes positives d’autres personnes utilisent-elles?
  • Quelles bonnes méthodes avez-vous utilisées dans le passé pour faire face à des situations éprouvantes?

Alors que des changements sont apportés au curriculum et que les éducateurs s’emploient activement à créer des espaces sécuritaires pour les élèves de toutes les identités et expressions de genre dans les classes, nous avons besoin de plus d’outils pour susciter des conversations importantes. Beautés a créé un espace propice au partage d’expériences vécues; il nous donne l’occasion d’enseigner à nos élèves à écouter, à faire preuve d’empathie et à apprécier la beauté qui réside dans ces récits. On peut utiliser ce film en classe pour aborder l’identité de genre à travers des histoires puissantes racontées par des jeunes, plutôt que de recourir à des professionnels de la santé ou des chercheurs pour parler de ce sujet.

Nous pouvons faire de notre société un lieu plus sûr et plus inclusif pour les personnes trans, au genre fluide et au genre créatif si nous apprenons à les écouter et que nous posons des gestes qui tiennent compte des messages qu’ils nous transmettent.

 

Gaela Mintz a été travailleuse sociale au Bureau de prévention de la violence fondée sur le sexe du Conseil scolaire du district de Toronto pendant les huit dernières années. Récemment, elle a ouvert un cabinet privé et offre à temps plein des services de psychothérapie individuelle et familiale aux enfants, aux adolescents, aux adultes et aux familles. Pour en savoir plus, visitez son site web.

 

Découvrez d’autres blogues éducatifs | Abonnez-vous au l’infolettre | Suivez Éducation ONF sur Facebook | Suivez Éducation ONF sur Twitter | Suivez Éducation ONF sur Pinterest

Ajouter un commentaire

Commenter