Cette semaine sur ONF.ca : Cinq films qui mettent en valeur la danse

Cette semaine sur ONF.ca : Cinq films qui mettent en valeur la danse

Cette semaine sur ONF.ca : Cinq films qui mettent en valeur la danse

La danse s’est beaucoup démocratisée. Elle est en effet devenue plus accessible, notamment avec les nombreux concours télévisés qui ont vu le jour dans les dernières années. Englobant un nombre infini de styles, cet art continue de fasciner petits et grands. Voici quelques films tirés de la collection de l’ONF qui en illustrent la belle diversité.

Ballet Adagio de Norman McLaren (1972)

Les deux danseurs canadiens David et Anna Marie Holmes effectuent ici un pas de deux. La précision des mouvements et la fluidité des corps sont mises en avant par le ralenti, laissant toute la place à l’observation minutieuse des pas de danse exécutés. Ce film est devenu, au fil du temps, un véritable outil de travail pour les danseurs en devenir. Un autre exemple du génie du réalisateur Norman McLaren.

Ballet Adagio, Norman McLaren, offert par l'Office national du film du Canada

Pas de deux de Norman McLaren (1968)

Encore une fois, McLaren démontre l’étendue de son audace et de son inventivité. Dans ce court film, deux danseurs des Grands Ballets canadiens, Margaret Mercier et Vincent Warren, exécutent un numéro vêtus de blanc. Autour d’eux, le décor est peint en noir et blanc. Un film unique, à la hauteur du talent du cinéaste.

Pas de deux, Norman McLaren, offert par l'Office national du film du Canada

CODA de Martine Époque et Denis Poulin (2014)

Ici, la danse prend une autre dimension, grâce à une technique habituellement réservée au cinéma, la capture du mouvement (MoCap). Une technologie numérique qui, comme son nom l’indique, capte les gestes des personnes et les transforme en particules lumineuses animées. Sur le célèbre ballet de Stravinski, Le sacre du printemps, la magie est au rendez-vous, prend forme et se développe sous nos yeux ébahis.

CODA, Martine Époque et Denis Poulin, offert par l'Office national du film du Canada

Le don de la danse de Philippe Baylaucq (2014)

Ce documentaire dresse le portrait de la grande danseuse Anik Bissonnette. Après des années à pratiquer et à élever son art, elle se trouve à présent à une autre étape de sa carrière. À la tête de l’École supérieure de ballet du Québec, Anik transmet désormais son savoir aux jeunes qui fréquentent l’établissement. Une belle façon pour elle de conserver l’amour et la passion de son métier.

Anik Bissonnette : le don de la danse, Philippe Baylaucq, offert par l'Office national du film du Canada

Flamenco à 5h15 de Cynthia Scott (1983)

Gagnant d’un Oscar en 1984, ce film dévoile tout le talent d’un couple de danseurs de flamenco, qui sont également professeurs en Espagne. Au fil du temps, cet art qu’ils perfectionnent continuellement est devenu un mode de vie. Une occasion extraordinaire de découvrir la face cachée d’un style de danse complexe et très exigeant physiquement.

Flamenco à 5 h 15, Cynthia Scott, offert par l'Office national du film du Canada


Découvrez le documentaire Point d’équilibre, présentement en salles à travers le Québec!

Ajouter un commentaire

Commenter