Mais pourquoi n’y ai-je pas pensé? | 5 films sur des inventeurs débridés

Mais pourquoi n’y ai-je pas pensé? | 5 films sur des inventeurs débridés

Films

Tesla : lumière mondiale sera bientôt présenté en première Nord Américaine au Festival international du film de Toronto (TIFF). Cet électrisant court métrage nous invite à découvrir l’inventeur visionnaire Nikola Tesla, père du courant alternatif, alors qu’il tente un ultime appel à son mécène d’autrefois J.P. Morgan. Inspiré de faits réels, ce film du réalisateur Matthew Rankin nous offre ici une fantaisie tragique proche du cinéma d’avant-garde.

Tesla : lumière mondiale, Matthew Rankin, offert par l'Office national du film du Canada

Si les travaux innovateurs de Tesla sont à l’origine du réseau électrique d’aujourd’hui, la collection de l’ONF vous réserve quant à elle d’autres découvertes mettant en vedette des inventeurs débridés et leurs merveilleuses créations.

Projet grizzly

La mieux connue de ces productions sur le thème de la découverte reste sans doute l’œuvre phare Projet grizzly (1997), consacrée à l’inventeur de North Bay Troy Hurtubise et à ses essais en vue de concevoir une cotte de mailles anti-grizzly. N’hésitant pas à s’infliger divers supplices afin de parfaire sa création – bien que celle-ci lui ait valu un parodique prix Ig-Nobel en plus d’inspirer un épisode de la série Les Simpsons –, l’homme fait preuve d’une implacable détermination.

Projet grizzly, Peter Lynch, offert par l'Office national du film du Canada

L’homme volant de Balgonie

Tout juste un an après que les frères Wright aient réalisé en 1903 le premier vol historique, l’inventeur Bill Gibson de Balgonie, en Saskatchewan, entreprend la construction de sa propre machine volante. Il s’installera en Colombie-Britannique avant de parvenir à effectuer en 1910 le premier vol à propulsion humaine au Canada. Le délicieux court métrage L’homme volant de Balgonie fait appel à l’animation image par image pour nous raconter la contribution novatrice de Bill Gibson à l’aviation canadienne.

L'homme volant de Balgonie, Brian Duchscherer, offert par l'Office national du film du Canada

The Devil at Your Heels

Certaines idées ne semblent pas destinées à se matérialiser. C’est du moins ce que nous amène à croire l’éblouissant film The Devil at Your Heels, dans lequel le cascadeur canadien Ken Carter tente de franchir le fleuve Saint-Laurent sur une distance d’un mille par la voie des airs en attachant des fusées à une Lincoln Continental grandeur nature. Oui, une Lincoln. Pour qui cherche un moyen d’annuler la garantie, celui-là nous paraît infaillible! (Film disponible en anglais seulement.)

The Devil at Your Heels, Robert Fortier, offert par l'Office national du film du Canada

Maire de nuit

Peut-on imaginer invention plus typiquement canadienne que ce « télémélodium », qui diffuse en 1939 des images du pays d’un océan à l’autre en utilisant l’énergie de l’aurore boréale? Je vous l’accorde, l’appareil n’a pas vraiment existé, mais la création dingue de Guy Maddin dans Maire de nuit demeure une idée absolument géniale. Elle constitue en fait une métaphore de l’ONF qu’a imaginée Maddin dans un film paru en 2009 pour souligner le 70e anniversaire de notre institution!

Maire de nuit, Guy Maddin, offert par l'Office national du film du Canada

Ça donne envie de mettre la main à la pâte, non?