L'ONF pour les amoureux du cinéma de genre

L’ONF pour les amoureux du cinéma de genre

Films

Il existe mille et une définitions de ce qu’on appelle le « cinéma de genre ».

Cela dit, s’il fallait résumer, on pourrait dire que l’expression désigne ces films qui répondent aux codes thématiques et esthétiques associés à un type de narration bien distinct : l’horreur, la science-fiction, la comédie noire, le thriller…

Pour bon nombre de cinéphiles, les films de genre sont une véritable culture, pour ne pas dire un culte! Et je l’avoue : je fais partie de ceux-là. Histoire de vous partager cette passion, voici donc une sélection de mes œuvres de genre préférées issues de la collection de films d’animation de l’ONF!

(Pssit! N’oubliez pas d’éteindre les lumières…)

L’étranger de George Ungar

Publié en 1966, le recueil de nouvelles fantastiques Contes pour buveurs attardés de Michel Tremblay est l’un de mes favoris de la littérature québécoise. Adaptation d’un de ces récits intitulé Le diable et le champignon, L’étranger se situe dans un petit village dont la quiétude sera bouleversée par l’arrivée d’un sombre personnage aux mystérieux pouvoirs. Bercé par la musique du vétéran Normand Roger, ce court métrage de George Ungar jouit d’une atmosphère unique aux accents folkloriques tantôt gais, tantôt sinistres, mais toujours magiques.

L'étranger, George Ungar, offert par l'Office national du film du Canada

Tombé du ciel de Cordell Barker

Près de 30 ans après son hilarant Le chat colla…, on peut dire que l’œuvre du cinéaste d’animation Cordell Barker est inoubliable et intemporelle. Réalisé en 2001, Tombé du ciel est empreint du même charme et de la même folie que ce dernier, mais avec une touche franchement cauchemardesque! Le film raconte l’histoire de Roger et Doris, grands amoureux qui rêvent simplement d’un enfant. Mais lorsque Pistache tombera littéralement du ciel jusque dans leur salon, ils réaliseront que ce cadeau est peut-être empoisonné…

Tombé du ciel , Cordell Barker, offert par l'Office national du film du Canada

Madame Tutli-Putli de Chris Lavis & Maciek Szczerbowski

Nommé pour l’Oscar du Meilleur court métrage d’animation en 2008, ce chef-d’œuvre du duo de cinéastes Chris Lavis et Maciek Szczerbowski est d’une beauté à couper le souffle et nous sert un suspense que l’on voit rarement en animation. Seule avec ses quelques valises contenant tout ce qu’elle possède, Madame Tutli-Putli monte à bord d’un train de nuit peuplé de curieux personnages… Mais où s’en va-t-elle exactement? Quelque part entre Alice au pays des merveilles et un bon thriller d’Alfred Hitchcock, certainement!

Madame Tutli-Putli, Chris Lavis et Maciek Szczerbowski, offert par l'Office national du film du Canada

La mort de Kao-Kuk de Luc Chamberland

Saviez-vous que le Canada possède son propre capitaine de vaisseau interstellaire? Amateurs de Star Trek, vous allez adorer Kao-Kuk, l’astronaute Inuit! Dans ce court épisode animé réalisé par Luc Chamberland, Kao-Kuk revient d’une longue et dangereuse mission aux confins de l’espace… Mais la Terre ne répond plus. Que s’est-il passé? Est-il voué à errer seul dans l’univers? À vous de le découvrir…

La mort de Kao-Kuk, Luc Chamberland, offert par l'Office national du film du Canada

Comment les ailes sont attachées au dos des anges de Craig Welch

Ma dernière suggestion (et non la moindre) est une œuvre atypique signée Craig Welch. Cette fiction sombre et surréaliste présente une série de tableaux animés en noir et blanc illustrant exactement ce que son titre suggère, soit Comment les ailes sont attachées au dos des anges. N’allant pas sans rappeler le style fantasque de Tim Burton, on pourrait dire qu’il se situe dans l’univers de Frankenweenie et d’Edward aux mains d’argent. Tout à fait envoûtant!

Comment les ailes sont attachées au dos des anges, Craig Welch, offert par l'Office national du film du Canada

Et vous, quel est votre genre préféré?