ONF_Moulton_Relache_960x435

4 nouveautés gratuites pour la semaine de relâche!

Films

La semaine de relâche, c’est fait pour recharger nos batteries, passer du bon temps en famille et profiter des petits plaisirs du quotidien… Et ces petits plaisirs, nous en avons à revendre à l’ONF!

Puisque nous adorons vous gâter, ONF.ca propose en exclusivité quatre films pour enfants tout chauds, tout beaux, histoire d’échapper au temps frisquet! Offerts gratuitement jusqu’au 31 mars 2017 sur le territoire canadien, ces petits trésors du cinéma d’animation ont tout pour plaire à vos petits trésors.

Ma Moulton et moi de Torill Kove

Oscarisée en 2007 pour son fascinant court métrage Le poète danois, la cinéaste d’origine norvégienne Torill Kove n’a certainement pas fini de nous faire rêver. Librement inspiré de ses propres expériences, Ma Moulton et moi raconte avec humour comment une fillette de 7 ans tentera de convaincre ses parents excentriques de lui obtenir un vélo. Une œuvre pétillante à laquelle tous peuvent s’identifier!

Ma Moulton et moi, Torill Kove, offert par l'Office national du film du Canada

Si j’étais le bon Dieu… de Cordell Barker

Qui ne se souvient pas de ce fameux cours de biologie où l’activité consistait à disséquer une grenouille ou autre petite créature de Mère Nature? Dans Si j’étais le bon Dieu…, Cordell Barker (cinéaste derrière le classique Le chat colla) revisite une journée de septième année particulièrement éprouvante. Pas facile de jouer à Dieu quand on a 12 ans!

Si j'étais le bon Dieu…, , offert par l'Office national du film du Canada

Le printemps de Mélie de Pierre-Luc Granjon

Après L’hiver de Léon (qui vous avait beaucoup plu pendant les fêtes!), plongez dans la saison douce avec Le printemps de Mélie. Retrouvez Léon, Mélie, Balthasar et les autres dans ce deuxième chapitre de la saga des quatre saisons de Pierre-Luc Granjon! Inspiré d’une fable médiévale, ce conte merveilleux de marionnettes animées vous donnera soif d’aventures…

Le printemps de Mélie, Pierre-Luc Granjon, offert par l'Office national du film du Canada

Bouche décousue d’Andrea Dorfman

Vous a-t-on déjà dit qu’il faut tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler? La petite Aimée, héroïne de Bouche décousue, ne connait visiblement pas le dicton! S’il est parfois une bonne chose de ne pas avoir la langue dans sa poche, il faut aussi faire attention aux ennuis… Réexaminez une importante leçon de vie dans cette œuvre originale d’Andrea Dorfman.

Bouche décousue, , offert par l'Office national du film du Canada

Cliquez ici pour en savoir plus sur notre programmation spéciale de la relâche!