Déchéance publique

Déchéance publique | 14 courts métrages d’animation pour changer le monde

Films

Vendredi dernier, jour de l’investiture du nouveau président des États-Unis, l’ONF lançait en douce sur les réseaux sociaux Déchéance publique – Messages de déchéance publique pour une nouvelle ère, une série de 14 très courts films qui expose avec mordant la décadence de la société moderne.

De kessé?!

Réalisés par quelques-uns des meilleurs animateurs du pays, dont le nouvellement nommé aux Oscars, Theodore Ushev, ces contre-publicités décapantes, inspirées des fameux messages d’intérêt public, nous encouragent à réfléchir à nos comportements de tous les jours.

Les courts métrages abordent différents sujets d’actualité, dont l’immigration, la guerre et les appropriations culturelles. Ils posent un regard très critique de notre société, mais tout en faisant usage de poésie, d’humour et de dérision. Disons le franchement : ces films marquent l’imaginaire et décoiffent pas mal!

Succès viral

Suivant les nouvelles tendances numériques, cette série a été spécialement conçue pour le Web et les médias sociaux. Pari réussi, puisque les 14 films, traduits dans les deux langues officielles et totalisant 28 courts métrages, ont récolté plus d’un demi-million de visionnages en 48 heures. Et ce n’était que le début : les visionnages atteignent le million aujourd’hui.

Intrigué(e)? Vous pouvez visionner les 14 films de la série dans cette sélection sur ONF.ca. Pour les plus pressés, je vous propose déjà mes trois coups de cœur personnels : des films qui émeuvent,  dérangent, font éclater de rire ou portent à réfléchir.

Sang

Déchéance publique – Sang, Theodore Ushev, offert par l'Office national du film du Canada

Avec ce manifeste animé à même son sang, le cinéaste Theodore Ushev se pose à question : on saigne pourquoi, au juste? Un film qui porte à réfléchir sur les idéaux pour lesquels on lutte et on meurt.

La loi du plus fort

Déchéance publique – La loi du plus fort, Eva Cvijanovic, offert par l'Office national du film du Canada

Eva Cvijanovic nous rappelle qu’être gentil fait du bien avec ce film émouvant sur le pouvoir des petits gestes de bonté.

Sois cool

Déchéance publique – Sois cool, Chris Landreth, offert par l'Office national du film du Canada

Certainement un des plus déjantés de la série, ce film de Chris Landreth est un clin d’œil narquois à la culture autoconsommée des selfies. Sur les réseaux sociaux, plusieurs ont commenté sur les possibles « substances illicites » qui auraient pu être consommées dans la création de ce film. Ça nous a fait bien rire dans l’équipe. Sachez qu’aucun preneur d’égoportrait n’a été blessé pendant le tournage.

Avez-vous 7 minutes? Visionnez en boucle tous les films de la série