RIDM 2016 : Place aux documentaires animés!

Films

La 19e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) est à nos portes. Du 10 au 20 novembre, le festival montréalais nous invite à découvrir 128 films en provenance de 35 pays, dont 13 des plus récents films de l’ONF. Et nous avons très hâte!

Une rétrospective sur le documentaire animé

En plus d’une riche sélection de documentaires provenant des quatre coins du monde, les RIDM ont préparé cette année deux rétrospectives majeures, dont une sur le documentaire animé, en partenariat avec Les Sommets du cinéma d’animation. Intitulée « Le réel animé, quand le génie créatif de l’animation s’empare du documentaire », cette rétrospective regroupe une vingtaine d’animations documentaires, dont trois produites ou co-produites par l’ONF : Oscar de Marie-Josée Saint-Pierre (MJSTP Films/ONF, 2016), présenté en première montréalaise ; Ryan de Chris Landreth (Copperheart Entertainment/ONF, 2004), lauréat d’un Oscar ; et Les journaux de Lipsett de Theodore Ushev (ONF, 2010), primé à 16 reprises dans le monde.

Voici une courte présentation des deux rétrospectives :

L’animation documentaire : un genre cinématographique en plein essor

Aviez-vous déjà entendu parler de ce sous-genre cinématographique hybride entre l’animation et le documentaire? Selon les RIDM, « Depuis une quinzaine d’années et à l’instar de Persepolis, Valse avec Bachir et, au Québec, le formidable Ryan de Chris Landreth (Oscar du meilleur court métrage d’animation en 2004), l’animation documentaire vit une période particulièrement riche. »

La productrice exécutive du Studio d’animation français de l’ONF, Julie Roy, abonde dans le même sens :

« En 2004, le court métrage oscarisé Ryan de Chris Landreth bouscule les mondes de l’animation et du documentaire! Depuis ce moment pivot, les documentaires animés attirent l’attention plus que jamais et ce genre cinématographique est de plus en plus prisé par les cinéastes! Et pour cause, il s’agit d’un terrain extrêmement fertile pour concilier le réel et l’imaginaire! »

Utilisée au service du récit, l’animation permet aux cinéastes d’aller beaucoup plus loin et d’être beaucoup plus créatifs dans l’illustration des histoires à raconter.

Sur ONF.ca, on retrouve plusieurs exemples de documentaires animés. En voici déjà quelques-uns à visionner gratuitement :

Le dominion de Seth

Le dominion de Seth, Luc Chamberland, offert par l'Office national du film du Canada

Dans cette animation documentaire d’une quarantaine de minutes, le réalisateur Luc Chamberland dresse le portrait du célèbre bédéiste canadien Seth, reconnu pour ses bandes-dessinées, en particulier Palookaville. Il brosse un portrait de cet homme réfléchi en entremêlant des éléments biographiques révélateurs à une animation saisissante.

MacPherson

MacPherson, Martine Chartrand, offert par l'Office national du film du Canada

Ce court métrage d’animation de Martine Chartrand (Âme noire) raconte le lien d’amitié tissé au Québec, vers 1933, entre Félix Leclerc et Frank Randolph Macpherson, un ingénieur-chimiste jamaïcain qui inspira au célèbre poète une chanson sur la drave.

Le jour se lève sur la place Tienanmen

Le jour se lève sur la place Tienanmen, Shui-Bo Wang, offert par l'Office national du film du Canada

Ce court métrage documentaire animé retrace la jeunesse du cinéaste Shui-Bo Wang dans la Chine de Mao. À travers de nombreuses archives visuelles de propagande et de photos de famille, le cinéaste revisite avec franchise et sans complaisance son parcours familial parfois trouble et les jalons de la Chine communiste (Grand Bond en avant, Révolution culturelle).

Les négatifs de McLaren

Les négatifs de McLaren, Marie-Josée Saint-Pierre, offert par l'Office national du film du Canada

Grande adepte du documentaire animé, Marie-Josée Saint-Pierre (Jutra, Flocons, Oscar) utilise ici des archives sonores du légendaire animateur canadien, Norman McLaren, pour recréer un portrait unique de l’artiste.

Table-ronde Le réel animé décortiqué : en direct sur Facebook

Envie d’en savoir plus? Ne manquez pas la table-ronde Le réel animé décortiqué le vendredi 18 novembre prochain, dès 15 h 30, à la Cinémathèque québécoise. Animée par la productrice exécutive Julie Roy, en compagnie des cinéastes Theodore Ushev, Pierre Hébert et Penny Lane, cette table-ronde sera retransmise en direct sur la page Facebook de l’ONF.