Deux films pour repenser l’éducation

ÉducationFilms

En cette semaine de rentrée scolaire, je vous suggère deux films qui proposent de nouvelles manières de voir l’éducation. Deux films tournés dans deux écoles primaires de la province. Deux films extraordinaires qui vous réconcilieront avec notre système d’éducation, plus d’une fois mis à mal et nombre de fois critiqué. Deux films qui vous feront découvrir l’intelligence, la fraîcheur, l’enthousiasme et l’énergie de jeunes élèves ainsi que la passion et l’engagement de leurs professeurs.

L’éducation et la musique

… et la musique (2008) nous emmène à Sherbrooke, à l’école primaire du Sacré-Cœur, où dès leur plus jeune âge, les enfants sont initiés à l’apprentissage d’un instrument de musique. Le cinéaste Michel Lam, ancien élève de cette école, suit le parcours de trois étudiants de trois niveaux différents pendant une année : Alexis, 1re année (violon), Rachel, 4e année (violon et piano) et Anne-Catherine, 6e année (piano et violoncelle). Un film attachant, à hauteur d’enfant, qui évite les opinions de spécialistes pour laisser toute la place aux enfants et à leurs professeurs. Un documentaire tout en musique, où vous découvrirez comment Schubert, Bach et Beethoven peuvent contribuer au développement de la sensibilité, de la curiosité, du sens de l’autonomie et de l’intelligence relationnelle de ces jeunes élèves.

… et la musique, Michel Lam, offert par l'Office national du film du Canada

L’éducation et le souci de l’environnement

À l’instar de Michel Lam, le cinéaste Fernand Dansereau a suivi pendant un an les élèves d’une école primaire. Son film, Les porteurs d’espoir (2010), nous fait découvrir la classe de 6e année de l’école La Farandole à McMasterville sur la Rive-Sud de Montréal, alors que le professeur Dominique Leduc met en pratique une nouvelle méthode pédagogique, la méthode Recherche-Action ou méthode Poudrier, du nom de son créateur. Cette approche inédite consiste, pour les élèves, à cerner un problème environnemental dans leur milieu, à trouver des solutions puis à les mettre en pratique. Loin d’être un film didactique sur les méthodes d’enseignement, ce documentaire tout en émotion nous entraîne au cœur même des efforts et des réalisations de ce petit groupe d’élèves mené par un professeur exceptionnel. Un film fort, magique, touchant et surtout, plein d’espoir!

Les porteurs d'espoir, Fernand Dansereau, offert par l'Office national du film du Canada