Du jazz et du cinéma | 5 films d’animation pour adoucir les mœurs

Films

C’est le début du Festival international de jazz de Montréal aujourd’hui! Pour l’occasion, nous vous proposons une sélection de cinq de nos meilleurs courts métrages d’animation qui célèbrent la musique. Des films pour faire plaire au mélomane en vous! Êtes-vous prêt(e)s?

Plusieurs peintres du début du XXe siècle ont puisé leur inspiration dans la musique, donnant ainsi un nouveau souffle à la peinture abstraite. Le plus connu, Wassily Kandinsky (1866-1944), affirmait qu’il pouvait associer les couleurs à des instruments précis : jaune pour la trompette, orange pour l’alto, rouge pour le tuba, etc.

Ça donne ceci par exemple :

Il faut cependant remonter jusqu’au aux années 1930, avec l’avènement du cinéma parlant, pour trouver les premières traces des films ayant marié le jazz au cinéma d’animation.

En 1949, l’art cinématographique fait un bond en avant lorsque deux Canadiens unissent leurs forces. Il s’agit du cinéaste Norman McLaren et du pianiste virtuose Oscar Peterson. Ensembles, ils réalisent Caprice en couleurs.

1. Caprice en couleurs 

Ce bijou de notre collection est un incontournable pour les amateurs de jazz. Il réunit deux des plus grands génies de l’animation, Norman McLaren et Evelyn Lambart, à l’un des plus grands pianistes de l’histoire du jazz, Oscar Peterson. Pour réaliser ce chef d’oeuvre, Norman McLaren a peint et gravé directement sur la pellicule de manière à créer une expression visuelle synchronisée à la musique du trio Peterson. Il en découle une avalanche de lignes, de couleurs et de textures en constante évolution qui vibrent au son de chaque note. Un feux d’artifices pour les yeux et les oreilles qui donne un sens nouveau à la musique. À voir absolument!

Caprice en couleurs, Evelyn Lambart et Norman McLaren, offert par l'Office national du film du Canada

2. Oscar 

Envie d’en savoir plus sur la vie d’Oscar Peterson? J’ai une bonne nouvelle pour vous! À partir d’aujourd’hui, vous pouvez visionner GRATUITEMENT le tout nouveau film d’animation de Marie-Josée Saint-Pierre sur la carrière exceptionnelle du pianiste, de ses débuts de jeune prodige à ses triomphes internationaux.

Oscar, Marie-Josée Saint-Pierre, offert par l'Office national du film du Canada

3. Trains en folie 

Rythmé aux notes de Ben Charest (compositeur des Triplettes de Belleville), ce court métrage vous invite à un voyage aussi drôle que fatal. Dans un train bondé, des passagers heureux font la fête sans se soucier du destin qui les attend au détour. Lorsqu’une catastrophe se produit, une lutte des classes aussi amusante qu’impitoyable s’amorce. Il y aura évidemment des victimes, mais à la fin, tous seront égaux. Du même réalisateur que Le chat colla.. et de Tombé du ciel.

Train en folie, Cordell Barker, offert par l'Office national du film du Canada

4. Catuor

N’ajustez pas vos lunettes. Il ne s’agit pas d’une graphie excentrique du mot « quatuor », mais bien d’une formation de quatre chats qui vous en mettront plein la vue et les oreilles avec leurs prouesses félinesques et musicales.  Avec force glissando, inflexion, attaque et vibrato, ils exécutent un morceau de jazz syncopé sur une animation délirante. Savoureux.

Catuor , Judith Klein, offert par l'Office national du film du Canada

5. Short and Suite 

Dans ce magnifique court métrage d’animation, Norman McLaren et Evelyn Lambart s’inspirent de la musique de l’ensemble jazz d’Eldon Rathburn pour dessiner directement sur la pellicule des lignes et des formes inusitées se mouvant de la façon la plus fantaisiste dans un décor étincelant de couleurs.

Short and Suite, Norman McLaren, offert par l'Office national du film du Canada

Saviez-vous également que la musique de plusieurs grands jazzmen se retrouve dans certains films de l’ONF? Visionnez les films ici.

Bonne écoute et bon cinéma!