Dans-ton-pays_960x435

5 astuces pour parler de diversité culturelle à l’école

Éducation

La diversité culturelle fait partie du quotidien de beaucoup d’élèves. Échanger sur le thème et sur les défis qu’elle pose permet d’améliorer la vie scolaire. La collection de l’ONF est riche en titres qui abordent la question et qui servent de base pour réaliser des activités ludo-éducatives en classe. Voici cinq astuces pour parler de diversité culturelle à l’école :

Astuce 1. Se questionner

Dans Une école sans frontières, Nadine Valcin nous invite à suivre des élèves immigrés dans leurs efforts pour s’intégrer dans leur nouvelle école et à découvrir les initiatives mises en place pour faciliter leur intégration.

  • Demandez aux élèves d’analyser les défis rencontrés par les jeunes du film ainsi que les solutions qui ont été mises en place, puis demandez-leur de les comparer avec ce qui se passe dans leur école. Ils peuvent réaliser des sondages/entrevues avec d’autres élèves afin de recueillir d’autres points de vue.
  • Quelles mesures ont été mises en place dans leur école afin de d’encourager la diversité culturelle? Ils pourraient en parler à l’occasion d’une table-ronde avec d’autres jeunes, des professeurs, des parents et même des experts invités.
  • Ils pourraient aussi organiser un concours d’idées pour mieux vivre la diversité culturelle à l’école. Les idées primées pourraient être mises en place.

Astuce 2. Parler des difficultés

Si l’immigration offre de belles opportunités de développement et de réalisation de soi, il n’est pas toujours facile d’être immigrant. Michka Saäl le montre bien dans L’arbre qui dort rêve à ses racines, où on découvre deux jeunes femmes, amies en dépit des préjugés culturels (l’une est arabe et libanaise, l’autre est juive et tunisienne) qu’elles arrivent à surmonter par le biais du dialogue et de l’échange.

  • Demandez aux élèves de faire une liste des préjugés qu’ils observent dans leur entourage et de les analyser.
  • Invitez-les à se baser sur ces réflexions pour créer une campagne médiatique pour combattre les préjugés, basée sur le support de leur choix (vidéos d’une minute, logos/graffitis, slogans musicaux).
  • Ils pourraient inviter d’autres écoles de la région à soumettre des idées pour la campagne. Les élèves pourraient la présenter aux représentants locaux et discuter de la possibilité de la réaliser au sein de la communauté.

Astuce 3. Se mettre à la place de l’autre

Se mettre à la place de l’autre aide à mieux se comprendre. Demandez aux élèves d’imaginer qu’ils arrivent dans un pays dont ils ne parlent presque pas la langue et où ils ne connaissent personne.

  • Ils doivent documenter leur quotidien pendant une semaine à l’aide d’un journal, d’un blogue ou d’une bande dessinée.
  • Invitez-les à partager leur expérience en faisant ressortir les difficultés vécues, ce qui les a aidés, ce qui aurait pu faciliter leur adaptation/intégration.
  • Ils devront élaborer une liste de propositions officielles qui seraient présentées à la direction de l’école et envoyées à Immigration Canada.

Astuce 4. Tourner le miroir vers soi

Dans Ce monde éphémère, Miyuki Tanobe, Rankin, S. Steinhouse et M.F Voizard nous proposent de revisiter la culture québécoise à travers l’art de Miyuki Tanobe, artiste japonaise immigrée au Québec. Son œuvre nous fait redécouvrir des traditions du Québec et nous rappelle que la culture est en constante évolution.

  • Invitez les élèves à explorer la culture québécoise à travers les œuvres d’artistes immigrés (littérature, peinture, spectacle vivant, cinéma/vidéo, etc.) en jouant aux détectives pour découvrir des aspects de leur propre culture dont ils n’avaient pas conscience.
  • Conviez-les à trouver les éléments de fusion entre la culture québécoise et la culture d’origine de l’artiste étudié.
  • Encouragez-les à contacter les artistes afin de poser des questions ou de réaliser des entrevues.
  • Demandez-leur de réaliser leur propre œuvre collective autour du thème « Le Québec c’est… ».

Astuce 5. Célébrer la diversité culturelle

Une activité festive met tout le monde de bonne humeur, stimule la curiosité et encourage l’ouverture d’esprit.

  • Invitez les élèves à organiser une activité multiculturelle et à mettre chaque culture en valeur par le biais de la nourriture, des costumes, de la musique, des jeux traditionnels, des récits.
  • Conviez les parents d’élèves à venir parler de leurs pays d’origine (le Québec est inclus!).
  • Encouragez les élèves à documenter la fête en utilisant le mode d’expression de leur choix : vidéo, reportage photo, livre de recettes, musiques du monde, etc.

La diversité culturelle est un puissant moteur d’apprentissage permettant aux élèves d’ouvrir leurs horizons et il est bon de nous rappeler qu’on peut toujours voir les choses autrement!

Ce billet est rédigé par Mariana Santillan, qui travaille dans le domaine de la gestion de projets culturels et éducatifs, et agit à titre de consultante en communication interculturelle.