Bon baiser de Chine : voyez 5 films sur les multiples visages de la diaspora chinoise

Films

Bonne année de la chèvre, chers cinéphiles! Après l’année du Cheval qui s’est achevée le 18 février 2015 dernier, sachez que nous avons entamé un nouveau cycle sous l’égide de la Chèvre. Les astrologues s’accordent pour dire que l’année 2015 va nous pousser à mieux transiger les uns avec les autres, à fraterniser davantage et à ouvrir les écoutilles de la tolérance, sans pour autant lâcher prise avec nos valeurs individuelles. Assez parlé d’astrologie!

À l’occasion du nouvel An chinois, notre équipe de programmation vous a concocté une sélection de 5 films qui met en lumière les multiples visages de l’immigration chinoise au Canada. De Vancouver à Terre-Neuve, retracez la passionnante histoire de cette communauté aussi discrète qu’omniprésente.

Gratuit pour 48 h seulement! Visionnez Advienne que pourra de Julie Kwan

Explorez le visage changeant du quartier chinois de Vancouver avec le plus récent documentaire de la cinéaste primée à Sundance Julia Kwan, qui brosse le portrait d’une communauté en pleine mutation. Pendant un an, la cinéaste a suivi et documenté avec finesse le quotidien de ce quartier qu’elle connaît bien à travers le regard de 12 personnages. Ils nous livrent tour à tour leurs souvenirs, leurs réflexions sur les bouleversements urbains et les changements irrémédiables qui affectent leur communauté en raison de la gentrification galopante.

Advienne que pourra, Julia Kwan, Office national du film du Canada

Pâté chinois

Avant de signer Congorama, Monsieur Lazhar ou encore The Good Lie, Philippe Falardeau réalisait la savoureuse fable documentaire Pâté chinois. Un road-movie à l’humour ravageur qui bouscule les stéréotypes portant sur l’immigration. De Terre-Neuve à Vancouver, accompagnez le jeune cinéaste investi de la mission d’inventorier tous les restaurants chinois du Canada, afin d’évaluer les opportunités d’investissement dans cette industrie pour un riche homme d’affaires appelé Monsieur Chang. Un prétexte pour partir sur les traces de l’immigration chinoise au Canada.

Pâté chinois, Philippe Falardeau, Office national du film du Canada

De la terre à la bouche

Dans ce documentaire contemplatif, le talentueux cinéaste Yung Chang (Sur le Yangzi, Chasseurs de fruits) nous transporte en Ontario, entre les rangs luxuriants de la ferme Wing Fong, où sont cultivés plus de dix espèces de légumes chinois. On y fait la rencontre de Robin Yeung Kwan et de sa mère, «Ma» Lau King-Fai, fermiers chinois de première génération et propriétaires de cette ferme de 150 acres. On y découvre aussi la vie de tous les jours des travailleurs mexicains, dont le dur labeur permet  de récolter et d’expédier les légumes frais aux différents marchés asiatiques d’Amérique du Nord.

De la terre à la bouche , Yung Chang, Office national du film du Canada

Voyage illusoire

Suivez le parcours de l’écrivaine d’origine chinoise Ying Chen. De sa Chine natale, la jeune femme arrive à Montréal en 1989 pour y terminer des études de lettres françaises. Elle choisira d’y rester pour écrire des romans.

Voyage illusoire, Georges Dufaux, Office national du film du Canada

Le troisième ciel

Sur près d’un million d’habitants, les asiatiques sont au nombre de 350 000 dans la région de Vancouver. Une majorité de cette immigration provient de la Chine. De Hong-Kong à Vancouver, retracez la passionnante histoire de cette communauté aussi discrète qu’omniprésente. Suivez la famille Lam au temple, assistez à une partie de mah-jong ou à une course de bateaux-dragons. Découvrez les richesses de cette communauté et son rôle capital dans l’économie canadienne et mondiale.

Le troisième ciel, Georges Payrastre, Office national du film du Canada