10 films à voir en chiffres et en lettres

Films

Devant l’ampleur de la collection, près de 13 000 titres, dont plus de 5000 en français, dont 1200 sont disponibles sur ONF.ca, on me demande souvent par où commencer. Je vous propose donc cette semaine un top 10, un peu spécial, de ce qu’il faut voir sur le site. Le premier titre contient le mot ou le chiffre « un », le deuxième le mot ou le chiffre « deux », le troisième le mot ou le chiffre « trois » et ainsi de suite.

Un du 22e (1940)

Film de propagande de la Seconde Guerre mondiale incitant les jeunes Canadiens français à s’enrôler dans le Royal 22e Régiment. Bien que le film ait été tourné par une équipe anglophone de l’Associated Screen News Ltd, il s’agit du premier film en français de l’ONF.

Un du 22e, Gerald Noxon, offert par l'Office national du film du Canada

Deux épisodes dans la vie d’Hubert Aquin (1979)

Deux épisodes dans la vie de l’auteur de Prochain épisode; le premier sur le personnage éblouissant et hors de l’ordinaire qu’il était, le second sur son œuvre littéraire. Une incursion fascinante dans l’univers mystérieux d’Hubert Aquin, signée Jacques Godbout et François Ricard.

Deux épisodes dans la vie d'Hubert Aquin, Jacques Godbout, offert par l'Office national du film du Canada

Trois exercices sur l’écran d’épingles d’Alexeieff (1974)

Quand Alexandre Alexeieff vient à l’ONF en 1972 faire une démonstration de son  écran d’épingles, l’organisme s’empresse aussitôt d’en acquérir un exemplaire. Jacques Drouin décide de s’en servir pour faire son premier film. Ces « Trois exercices » marque les débuts de la carrière d’un cinéaste qui  réalisera toute son œuvre sur l’écran d’épingles et assurera ainsi la pérennité de l’invention d’Alexeieff.

Trois exercices sur l'écran d'épingles d'Alexeieff, Jacques Drouin, offert par l'Office national du film du Canada

Quatre femmes d’Égypte (1997)

Égyptienne d’origine, la cinéaste Tahani Rached retourne au pays de son enfance filmer quatre femmes que tout semble séparer mais qui partage pourtant une grande amitié. Un film sur la tolérance, l’amitié et l’histoire de l’Égypte.

Quatre femmes d'Égypte, Tahani Rached, offert par l'Office national du film du Canada

À Saint-Henri le cinq septembre (1962)

24 heures dans la vie d’un quartier ouvrier de Montréal. Un classique du cinéma direct de l’équipe française des années 1960. Bien que le générique mentionne Hubert Aquin comme réalisateur, le film est en fait une œuvre collective à laquelle ont participé certains des membres les plus illustres de cette équipe, dont Claude Jutra, Michel Brault et Gilles Groulx.

À Saint-Henri le cinq septembre, Hubert Aquin, offert par l'Office national du film du Canada

Au-delà du 6 décembre (1991)

À peine un an après le traumatisme des événements de polytechnique, la réalisatrice Catherine Fol revient sur la tuerie du 6 décembre 1989. Un film courageux qui, à travers le témoignage d’une survivante du drame, se questionne sur le féminisme et sur la place des femmes dans notre société.

Au-delà du 6 décembre , Catherine Fol, offert par l'Office national du film du Canada

Le 7e voyage de la Mouette (2001)

Partez à l’aventure sur les routes des Maritimes et de Terre-Neuve avec La Mouette, le théâtre ambulant de marionnettes de la famille d’Hauterive!

Le 7e voyage de La Mouette, François Aubry et Philippe d' Hauterive, offert par l'Office national du film du Canada

La nuit du 8 (1976)

Au début des années 1970, la production française, jusque-là concentrée à Montréal, décentralise ses activités et ouvre plusieurs centres régionaux de production, dont un à Moncton. Le Studio Production française/Acadie, devenu aujourd’hui Studio Acadie, ouvre ses portes en 1974. La nuit du 8 est sa toute première production.

La nuit du 8, , offert par l'Office national du film du Canada

Mon numéro 9 en or (1972)

Sur une chanson de Pierre Létourneaux et réalisé à l’aide d’un collage de photographies, ce film d’animation de Pierre l’Amare rend hommage au célèbre numéro 9 des Canadiens de Montréal, Maurice « Le Rocket » Richard.

Mon numéro 9 en or, Pierre L'Amare, offert par l'Office national du film du Canada

Les Boat People 10 ans après (1986)

Au milieu des années 1970, suite à l’invasion du Sud Viêt Nam par le Nord Viêt Nam communiste, des milliers de gens commencent à fuir le sud du pays en utilisant des embarcations de fortune. Surchargés, dangereux, ces « Boat People », comme on les appelait, on fait des milliers de victimes, noyés ou tués par le froid et la famine. Toutefois, plusieurs ont réussi à s’échapper et certains sont venus s’installer au Québec. Le film trace le portrait de la famille Thang, rescapée de ce terrible périple, dix ans après leur arrivée à Montréal.

Les Boat People 10 ans après, Georges Amar, offert par l'Office national du film du Canada

Voilà donc une façon originale de s’initier à notre collection et une occasion de découvrir, dans l’ordre ou dans le désordre, une série de films! Bon cinéma!

Zut! J’allais oublier le zéro! Pourquoi ne pas voir Zéro tolérance de Michka Saäl sur les rapports entre la police et les communautés ethnoculturelles à Montréal?

Zéro tolérance (2004)

Zéro tolérance, , offert par l'Office national du film du Canada