Nouveaux studios d’ateliers éducatifs inaugurés à Montréal

Éducation

Par Estelle Lagueux, Superviseure, programmes éducatifs

C’est avec fébrilité et enthousiasme que la nouvelle équipe des programmes éducatifs de Montréal a accueilli ses premiers groupes d’élèves dans ses locaux récemment aménagés du bureau central de l’ONF, situé dans l’arrondissement Saint-Laurent.

Le fait de se retrouver dans le lieu de création où défilent cinéastes et artisans du cinéma a inspiré les jeunes. À leur tour, ils ont pu saisir la caméra et vivre la frénésie d’une équipe de tournage en réalisant leur propre film d’animation, documentaire ou récit numérique.

À ce jour, une dizaine de groupes de tous les niveaux scolaires, en provenance de Montréal et de diverses régions du Québec, ont assisté à l’un ou l’autre de nos sept ateliers éducatifs revisités.

Dans le cadre de l’atelier d’animation image par image, les participants ont pu réaliser leur propre film, du scénario au tournage, au moyen de différents matériaux : pâte à modeler, marionnettes ou papier découpé. Au cours de l’atelier Voir les sons, ils ont ensuite pu produire la trame sonore de leur film. Isabelle Calvé, enseignante de 5e année à l’école St-Isidore a été enchantée de sa visite : « L’atelier était directement en lien avec notre projet de film, le vocabulaire utilisé est le même en classe. Les élèves ont pu expérimenter et seront mieux outillés pour réaliser leur film à l’école! »

D’autres jeunes ont aussi pu suivre les traces de l’illustre cinéaste d’animation Norman McLaren en dessinant directement sur la pellicule, et réaliser collectivement un film. Ils ont aussi expérimenté la pixillation, une technique qui consiste à animer des objets ou des gens : « Nous avons appris beaucoup sur l’animation; la théorie, mais aussi, la pratique. Nous ne regarderons plus les films de la même façon! » a commenté Linda Lambert, enseignante en 5e année à école Marie-Clarac.

Au cours de l’atelier Chocs les docs! des élèves de 5e secondaire ont pu explorer les différents genres et tendances en documentaire et expérimenter, par la suite, un exercice de tournage en équipe. En scénarisant une entrevue fictive sur un sujet d’actualité, les jeunes ont pu s’initier à la manipulation de la caméra, aux  valeurs de plans et aux éclairages. « On nous a offert une bonne vue d’ensemble de tous les éléments nécessaires à la réalisation d’un documentaire, et ce, de façon très concrète. Merci de leur permettre de jouer avec le matériel » d’ajouter Annie Frênette, enseignante  en 5e secondaire à l’école Marie-Clarac.

D’autres étudiants ont assisté à l’atelier de récit numérique et ont appris à développer un esprit critique face à l’abondance des contenus qui circulent sur le Web.  À leur tour, ils ont ensuite réalisé une production sur un sujet d’actualité comme l’intimidation, en créant leur propre montage de photos, extraits vidéo, narration et trame sonore. « Bravo! Nombreuses possibilités de réinvestir les apprentissages réalisés en classe! Très bons animateurs, énergiques, amusants, patients et intéressants » a conclu Marie-Lou Ouellette, enseignante en 5e année à l’école Alpha.

Les enseignants seront heureux de savoir que des ateliers de perfectionnement professionnel d’une journée ou d’une demi- journée sont également offerts à leur intention dans les locaux de l’ONF. Une belle occasion d’apprendre à utiliser les films de l’ONF de façon dynamique en classe ou d’apprendre à réaliser un film d’animation avec ses étudiants.

Nos ateliers sont aussi offerts dans les bureaux de l’ONF à Toronto, ou sur la route. Pour en savoir plus sur l’offre complète, consultez onf.ca/education/ateliers.

Après votre visite à l’ONF, n’hésitez pas à partager sur ce blogue, les projets que nos ateliers vous auront inspirés en classe!