L’application PixStop de l’ONF pour l’iPad 2 : un « studio mobile » en classe

Éducation

Collaboration spéciale de Kathy Sperberg.

Si l’on m’avait dit, quand j’étais écolière, qu’une simple pression du doigt remplacerait un jour le papier, le crayon et l’indispensable gomme à effacer dans l’apprentissage, je me serais moquée de cette idée farfelue. En fait, la puriste de l’analogique que je suis a eu bien du mal à délaisser son cher téléphone à cadran au profit de l’appareil à clavier. Bref, disons que je suis une puriste de l’analogique doublée d’une enthousiaste du numérique légèrement méfiante – mais je dois avouer que le moment est particulièrement opportun pour pénétrer dans cet univers. Le milieu de l’éducation ne manque pas d’ingéniosité : les méthodes et les outils pédagogiques qui visent à inciter l’élève à développer ses aptitudes créatrices se multiplient à un rythme effarant. ONF/éducation s’associe maintenant à cette culture de l’apprentissage mobile.

L’ONF lançait récemment PixStop, une application conçue expressément pour l’iPad 2 qui permet aux élèves de créer de courts films d’animation image par image aisément et avec fluidité, et aide les enseignants à intégrer ces œuvres dans leur programme d’études. PixStop est un outil d’apprentissage intuitif aux interfaces conviviales que les enfants utilisent sans difficulté dès l’âge de dix ans, mais mieux encore : l’utilisateur peut télécharger l’application gratuitement sur l’iPad 2!

« Pourquoi l’ONF cherche-t-il à favoriser l’apprentissage mobile en classe? » me direz-vous. Tout a découlé d’un mot : accessibilité.

Inspirés par les ateliers de l’ONF qui se tiennent à la Médiathèque de Toronto et à la CinéRobothèque de Montréal, et remportent toujours un franc succès, nous avons voulu étendre l’expérience à tous les coins du Canada en fournissant aux élèves et aux enseignants un environnement d’apprentissage mobile, une voie créatrice qui favorise l’acquisition de compétences numériques et la participation.

Si vous êtes parmi les enseignants que les méthodes pédagogiques intégrées et branchées remplissent d’enthousiasme, PixStop pourrait enclencher dans votre classe une démarche de création qui couvrirait plusieurs matières : arts visuels, mathématiques, sciences, géographie, histoire, études sociales, arts du langage, etc. PixStop comprend trois courtes vidéos pédagogiques sur les principes de l’animation image par image, ainsi qu’un exemple de film, Buzz, pour vous inspirer.

Véritable « studio mobile », PixStop favorise l’apprentissage au moyen de l’animation image par image. Cette application portable et polyvalente encourage l’élève à développer ses compétences numériques lorsqu’elle est utilisée efficacement pour résoudre des problèmes, communiquer et travailler en équipe. Vous pourrez inviter vos élèves à travailler en petits groupes, leur attribuer différentes tâches liées à la production et leur permettre de réaliser à tour de rôle des images avec l’iPad 2. L’application renforce les aptitudes de l’élève en matière de production médias et, ce faisant, améliore sa connaissance des médias.

PixStop peut capter jusqu’à 10 000 images (ce qui représente jusqu’à 13 minutes de tournage), mais rien ne vous empêche de tourner des œuvres plus courtes et de les relier à des thèmes abordés en classe, par exemple l’utilisation d’objets recyclés en réponse aux problèmes environnementaux, l’amélioration des compétences de narration ou l’animation d’une démarche scientifique. Vous pouvez également mettre les élèves au défi de créer des clips de 15 à 30 secondes sur un thème particulier comme le Jour de la Terre ou le Mois de l’histoire des Noirs.

Ne manquez pas de visionner Buzz, un petit film qui inspirera les jeunes, et découvrez, cadre par cadre, combien il faut d’images pour créer un court métrage d’animation image par image. Évidemment, Buzz est l’œuvre d’un animateur professionnel, mais il démontre les possibilités infinies de PixStop. Le film fait appel aux objets usuels, et tous les effets spéciaux, par exemple le rouge qui monte au visage du protagoniste lorsqu’une mouche le met en colère, ont été réalisés avec du maquillage, en temps réel et avec la caméra seulement, sans logiciel de postproduction. La Sélection éducation vous donne la possibilité de visionner d’autres films d’animation image par image extraits de la prestigieuse collection de l’ONF.

À l’aide de leur compte iTunes, les élèves pourront concevoir leur propre piste sonore pour mieux mettre leur film en valeur. Cette caractéristique de PixStop vous permettra d’engager la discussion sur les thèmes relatifs à l’utilisation des extraits sonores et aux droits d’auteur.

Invitez les élèves à présenter leurs courts métrages et leurs miniœuvres par courriel, YouTube ou Facebook à leurs camarades de classe, aux élèves d’autres écoles, à leurs parents et au monde. Poussez la démarche un peu plus loin et créez un petit festival du film image par image à l’école.

Consultez fréquemment le Blogue ONF/éducation pour découvrir la façon dont les enseignants se servent de l’application PixStop en classe.

Et, il y a plus. Pour compléter l’application PixStop, ONF/éducation a élaboré un atelier en ligne complet intitulé StudioStopMo. Restez branchés pour en apprendre plus sur cette formidable initiative.

Le moins vaut le plus, pour ainsi dire. Vraiment? Il y a toujours plus!