Parlons français

En tant que rédactrice Web dans une organisation toujours à la fine pointe de la technologie, je suis constamment confrontée à de nouveaux termes anglophones.

Email (courriel), hashtag (mot-clic), webdoc (documentaire Web), interactive (interactif), chat (clavardage), blog post (billet de blogue)… sont toutes des expressions  couramment utilisées sur la Toile,…même par les francophones! Pourtant, elles existent en français. Le Grand dictionnaire terminologique est un outil incontournable pour communiquer dans la langue de Molière. Conçu par l’Office de la langue française du Québec, il est probablement le plus connu de tous et le plus complet (il est régulièrement mis à jour). Il y a aussi la bible des traducteurs et traductrices du Canada: Termium Plus.

Notre promesse

Mes collègues de l’Office national du film et moi nous engageons à utiliser, dans la mesure du possible, les termes français dans toutes nos communications. C’est tout un défi qui nous attend, mais nous comptons bien y mettre de grands efforts.

Le Web possède son propre langage. Hier, Radio-Canada a même inauguré un glossaire sur son site à <glossaire.radio-canada.ca>, lequel répertorie les mots, expressions,  acronymes et sigles couramment utilisés sur les réseaux sociaux (p. ex. : lol, tlm, bcp, à +, etc.) et nous en donne une courte définition. Le site vous propose même de donner votre opinion sur les différents termes avec un pouce vers le haut ou vers le bas. Une initiative originale et sympathique pour mieux nous retrouver!

Et vous, que pensez-vous du langage Web et de la francisation des nouveaux termes?