Sortie en salle de Ça tourne dans ma tête

FilmsInteractif

Le nouveau film de Louiselle Noël, Ça tourne dans ma tête, sera présenté dans plusieurs villes à travers le Canada dans le cadre de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales (du 3 au 9 octobre 2010). Pour l’occasion, deux nouveaux sites Web interactifs produits par l’ONF seront aussi dévoilés : Ça tournait dans ma tête, une réflexion artistique de Blanche-Véronique Cormier, une des quatre jeunes du  film, et Otage de moi, un essai sonore et photographique révélant le témoignage d’une jeune femme qui traverse la dépression depuis l’âge de 8 ans.

Dépression, troubles bipolaires, trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDA/H), schizophrénie et autres, les maladies mentales demeurent tabous, malgré des statistiques alarmantes sur la santé mentale des jeunes Canadiens. Plusieurs personnes souffrent en silence et vivent cette dure réalité dans la honte, l’ignorance ou même, le déni.

Avec Ça tourne dans ma tête, Louiselle Noël  braque sa caméra sur 4 jeunes atteints de maladie mentale et tente de démystifier leur condition. En marge des débats de spécialistes, la cinéaste s’appuie non seulement sur les témoignages de David, Blanche Véronique, Brandon et Erynn, mais aussi sur ses propres souvenirs d’enfance, soit les premières manifestations du trouble bipolaire dans sa vie.

Lancé au FICFA le 26 septembre dernier devant deux salles combles, le documentaire sera présenté aux Rendez-vous de l’ONF en Acadie du 3 au 7 octobre (Baie Sainte-Marie, Caraquet, Edmundston, Fredericton, Moncton), à Toronto le 5 et le 7 octobre (Médiathèque de Toronto), à Ottawa (Auditorium de Bibliothèque et Archives Canada), le 5 octobre et à Montréal le 7 octobre (Cinéma Parallèle). Ces événements seront suivis d’échanges.

Dès le 12 octobre, on pourra aussi se procurer le film dans les cyberboutiques de l’ONF, ou encore en téléphonant au 1-800-267-7710. À Montréal, il sera également possible de se procurer le DVD à la CinéRobothèque (1564, rue Saint-Denis).

Ça tournait dans ma tête maintenant sur ONF.ca

Blanche-Véronique Cormier, une  des quatre jeunes qui témoignent de leur maladie mentale dans le film Ça tourne dans ma tête a accepté de partager quelques-uns de ses dessins, poèmes et réflexions dans le site interactif Ça tournait dans ma tête. Son espoir est d’aider d’autres jeunes comme elle et sensibiliser le grand public à cette question. C’est sa façon toute personnelle de contribuer à la cause.

Otage de moi maintenant sur ONF.ca

À travers l’essai sonore et photographique interactif Otage de moi, le photographe Louis Perreault, la journaliste Eugénie Francoeur et le concepteur sonore Cédric Chabuel nous plongent dans l’univers émotif de Catherine, une jeune femme de 18 ans qui réussit très bien à l’école, dans les sports, dans les arts, et qui est très bien entourée par sa famille et ses amies. À travers son témoignage, les créateurs ont voulu explorer – voire expérimenter – les états d’âme sous-jacents qui mènent à la dépression et qui nous en gardent prisonniers. Cet essai est une incursion dans la peau d’une jeune femme intelligente et douée qui souffre d’un mal de l’âme indicible et incompréhensible. Une production de l’Office national du film du Canada.

Brisons les tabous et ouvrons ensemble la discussion sur les maladies mentales.

Galerie photo